Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas.



Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:14

Reed, Zoey Heleanore


SCÉNARIO PERSONNAGE INVENTÉ

NOM COMPLET Zoey Heleanore Reed ÂGE 22 ans DATE DE NAISSANCE 29 février 1490 MÉTIER ApothicaireAVATAR Mia Wa..wa...gné. Wadiswoska. Dans le genre.ORIENTATION SEXUELLE Plait-il ? CAMP REJOINT Loups, évidemment. DÉJÀ MORDU Oui SITUATION AMOUREUSE En amour avec un RRH SITUATION FAMILIALE Aînée

Je viens de rompre avec Dieu.

Je ne l’aime plus, il m’a trahie. Dieu aime son prochain, qu’ils disent, les prêtres. Mais Dieu ne m’aime pas, je ne lui ressemble pas. Je suis plus puissante, plus forte, plus décadente que lui. Dieu ne veut pas de la violence, alors il me semblait évidemment qu’il ne pouvait pas me vouloir. C’était un amour impossible. D’ailleurs, en amour, nous sommes toujours deux. Un qui profite et un qui est malheureux. Dieu me semblait très malheureux.
Alors j’ai rompu.

Satan, lui, il m’aime. Il m’a toujours voulue, je le sais, papa me la dit. Tout dans mon être, de cette soif incontrôlée, ce besoin de m’élever et de devenir ce que j’aurais toujours dû être, au simple fait de mépriser les faibles, tout crie que je lui appartiens. Et c’est vrai.

Pourtant, j’ai essayé. Je fais des remèdes, je mélange les bonnes herbes. Je soigne les gens, ne suis-je pas gentille ? Non, comédie. Tout est fait avant que le rideau ne tombe. J’aime tuer, j’aime être mauvaise.

Et tout serait parfait s’il n’était pas là, s’il n’était pas un RRH.

«Qu’est-ce que vous avez de grandes dents…»


Prenez-vous des décisions basées sur votre réflexion ou votre coeur ?
La logique est clé ; mon cœur me blesse habituellement plus à la fin
Que serait la vie sans passion ?

Comment vous décririez-vous vous-même ?
Indépendant, j'aime m'aventurer seul(e) dehors
Un peu dépendant, je n'aime pas être seul(e)
Un papillon social, plus on est de fous plus on rit
Introverti(e), j'aime être seul

Accepteriez-vous un mariage arrangé ?
Bien sûr, je crois que l'on peut développer de l'amour pour quelqu'un
Absolument pas, l'amour est quelque chose que l'on ne peut forcer

Par quel type de personne êtes-vous physiquement attiré(e) ? ...
Le genre robuste avec une forte carrure
La douce nature, personne attentionnée
De préférence d'un âge supérieur
Je ne suis pas attiré(e) par un type spécifique

Fuirez-vous avec une personne par amour ?
Oui
Non

Qu'est-ce qui est important pour vous dans la vie ?
Moi, moi et moi
Mes amis et ma famille
La gloire et la fortune
Ce dont j'ai besoin là où je suis

Prenez-vous des risques ou préférez-vous rester en sécurité ?
Si on joue avec le feu, on se ferra brûler
Absolument, je vis chaque jour comme s'il était le dernier

Comment gérez-vous un problème ?
Je le prend comme il vient
Je l'évite en espérant qu'il s'efface
Les mensonges ne font jamais de mal
Je le supporte même si les choses se corsent

Préfériez-vous vivre une vie de luxe ou l'amour ?
Qui a besoin d'amour quand on a l'argent
L'argent ne peut pas acheter l'amour

Comment imagineriez-vous le rendez-vous parfait ?
Un dîner romantique dans un restaurant chic
Cuisiner le dîner ensemble et câlins sur le canapé
Aller danser et chanter dans un karaoké
Un pique-nique dans le parc, suivi par une belle et longue promenade


& toi alors ?


PRENOM Marie-Audrey PSEUDO Lyla AGE 17 ans ! COMMENT AS-TU DECOUVERT DAGGERHORN C'est la faute à Sarah. C'est toujours la faute à Sarah. Et un peu à Destiny, tiens. Je vous déteste tous.LE CODE Beware the wolf DISPONIBILITE 7/7 SOUHAITES-TU ÊTRE PARAINÉ(E) Why not ? AUTRE CHOSE À AJOUTER Je m'aime, savez ?



Dernière édition par Zoey H. Reed le Lun 27 Juin - 22:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:14

ton histoire


« Maman, chut.
- Pourquoi ma chérie ?
- Les loups me parlent, j’essaie de comprendre. »

~

« Un loup ! Tu es un loup et tu ne m’as rien dit !
- T’ai-je fait du mal, Crystal ?
- Je, non mais – ce n’est pas la question. Une bête. Et notre fille, notre bébé, elle les entend. Un loup, mon mari est un loup !
- Il suffit femme. Tu étais simplement parfaite pour assumer ma descendante. Zoey sera une louve merveilleuse, une représentante extraordinaire. Et si ça ne te plait pas, tu peux partir. Je n’ai que faire de toi.
- Mords-moi. »

~

Un théâtre extérieur immense, une comédie maintes fois répétée. Des gestes si répétitifs qu’ils étaient tous en droit de se demander si c’était vraiment la première fois qu’il les posait. Et pourtant, cela l’était. Sa première fille, son petit bébé, un joyau à chérir. L’aînée, la seule qui deviendrait jamais autre chose qu’une chuchoteuse aux Loups. Elle était si jeune encore, une enfant pure qui ne comprenait pas. Et pourtant, elle savait. L’on ne cachait plus cela à la maison, pas depuis que sa mère était devenue une louve elle aussi. Elle savait, oui, un peu indécise, inconsciente de la vie qu’on avait choisie pour elle. Mais elle savait ce qu’elle allait devenir, savait aussi que les deux petits garçons qui la suivaient dans les droits de naissance ne connaîtraient jamais cette nuit fraiche de la semaine de la lune rouge.

Le vent la fouettait, faisait gonfler sa robe blanche. Quel idiot avait cru drôle de l’habiller ainsi, pure et innocente dans le lin tissé, alors que cette nuit la damnait à jamais ? Une fillette de cinq printemps à peine, à la chevelure blonde comme les blés qui marchait vers son destin, les lèvres rosies par le vin qu’on lui avait fait prendre. Ni peur ni fuite, le courage ou s’il manquait l’ivresse et le bonheur. Mais pourquoi aurait-elle fuit cependant ? Les loups l’appelaient chaque mois, leurs voix rauques s’infiltraient dans son esprit, jurant la paix, le calme enfin. Ils la réclamaient et dans son esprit intact c’était un honneur ainsi qu’un devoir. Et puis c’était son père qui se tenait là, fort et confiant. Pourquoi ne se serait-elle pas abandonnée ? Elle s’avançait et se laissait prendre, il la serrait si fort, dévoilait sa peau et la mordait, la mordait, la mordait encore.

Et elle hurlait.


Son corps se brisait, elle se désarticulait. Et personne ne disait rien, là, au fond de la forêt, on la regardait. Son père et sa mère luttaient, mais elle était la seule à pleurer, à hurler. Son cœur battait et tout le monde observait. Mais son cœur se déchirait de l’intérieur, il agonisait. Elle allait mourir, elle en était certaine. Son papa serait déçu, il devrait attendre si longtemps pour retrouver la chance de mordre son cadet. Elle voulait résister mais ne pouvait pas. Elle se laissait tomber sur le sol et fermait les yeux, ses cheveux s’enfonçant dans la terre humide alors que ses doigts perdaient tout contact. Elle ne sentait plus rien. Mais elle les entendait de nouveau. Ils étaient là, si près, l’appelant, riant de son mal, l’encourageant. Elle ne comprenait pas, ne savait même pas quoi faire. Et son corps suait, il demandait grâce. Dans un râle mortel, elle le lui accorda, perdit connaissance.

Quelque part dans le village, un habitant était dehors, malheureux inconscient. Elle ne le sut jamais – qui comprenait l’incompréhensible, de toute manière ? Le lendemain, on dit juste que la bête était petite, miniature. Des griffes néanmoins coupantes, une force impressionnante. Dans quel monde vivions-nous si même les enfants étaient des monstres ? La terreur était telle que plus personne ne s’aventurait dehors. Et que faire d’ailleurs, si tout le monde, de l’homme le plus fort, le plus basané, le plus typé, à la petite fille blonde pouvaient vous tuer ?

Elle se réveilla nue, couverte de terre et de sang. Elle avait encore mal, elle avait encore peur. Et elle ne savait certes pas pourquoi elle était toujours vivante, non. Son père souriait et sa mère riait. Forte, si forte. Et le vent et les loups courraient, et le vent et les loups étaient libres.


Elle avait vieilli et avait appris. Jamais elle ne fit d’erreur, jamais on ne la soupçonna. Quand sa mère mourut, elle prit sa place. Son père lui-même apothicaire, elle connut le métier et toutes ses subtilités. La journée il lui montrait à être une femme, le soir à être une louve. Elle aimait l’ascendant qu’elle avait sur ses puînés, riait de la peur. Sa vie était une comédie continuelle, un chant qu’elle connaissait par cœur mais qu’elle s’amusait à répéter pour les prêtres idiots. Ils l’étaient tous. Sans exception.

Ou du moins le croyait-elle jusqu’à ce qu’il arrive, le seul qui avait attiré son regard, qui l’avait détournée de sa vie parfaite jusque là. Erwan, un prêtre. Et malheureusement pour elle, chargé d’éliminer la race qu’elle chérissait tant. Son monde qui devait s’écrouler sous les mains de l’homme et de sa confrérie. Mais c’était un jeu, ni plus ni moins. Elle le voyait, riait à ses blagues, s’enivrait de lui un peu plus chaque jour. Chaque fois qu’il essayait de la prendre, de la convaincre, elle le repoussait.

Elle le repousserait toujours.

Si elle ne voulait pas mourir, payer le prix élevé de sa déchéance, elle le devait. Et pourtant quelque chose dans ses yeux lui donnait envie d’abandonner la décadence, de tout laisser tomber.

Comme si elle le pouvait.

~

« Les loups...et que disent-ils ma chérie ?
- Viens, viens nous t'attendons. Entend notre appel, rejoins-nous.
- C'est tout ?
- Non.
- Quoi d'autre ?
- Tu es des nôtres.»

Tu es à nous.




Dernière édition par Zoey H. Reed le Lun 27 Juin - 22:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:40

BWAHAHAHAHA, t'es faible aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:51

J'ai une question : pourquoi c'est TOUJOURS ma faute ? >.<

Bienvenuuuuue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:57

QUE TU ES FAIBLE !


Mais je t'aime *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 18:58

Vous êtes TOUS faibles MWAHAHAHAHHAHAH *sors Arrow*

Bienvenue en tous cas, merci de ton inscription, bon courage pour la fiche ! =D
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 19:11

Bon, Destiny, Harry, je peux DCiser ? Parce que sinon, ma louve elle aura pas son chéri, alors...

Déteste-nous, ma chérie, tant que tu nous violes à la fin, on t'en voudra pas !
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 19:12

De toute façon quoiqu'on dise tu l'aurais fait x) alors vas-y x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 19:14

Non mais arrête, c'est pas mon style. Je suis sage, je demande.

BWAHAHAHAHAHAAAAAAAAA FASSBENDER TU ES A MOUAH ! *s'enterre*
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:20

C'est ta faute, parce que si t'avais pas parlé de ton forum à Sarah, je serais pas ici et gna ! Mais merci :D
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:26

bah de rien alors *—* (comme quoi, le fait de mettre un PV de GU à vendre est une vachement bonne idée /SBAF/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:27

GU est toujours vendeur. Surtout avec elle.
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:28

Zoey H. Reed a écrit:
GU est toujours vendeur. Surtout avec elle.
Donc je suis un génie. Cool

Arrow
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:29

nan mais oh ! QUI a eu l'idée de le mettre à vendre !?

Zoey, vachement bonne idée Mia bave


Dernière édition par Destiny S. Blacksmith le Lun 27 Juin - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:29

Surtout avec moi ? Je ne vois absolument pas de quoi tu parles. *va terminer la fiche de Katherine et harceler Marie pour les réponses de Liam et de Marcus*
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:31

Haha j'aime Mia oui ♥ *va commencer sa fiche elle*
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:31

*victime de harcelement*


NON MAIS GU QUOI ! >.<

D'ailleurs, Chris est trop.....bref...je l'aime *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:32

haha très bon planning Faith x)

pauvre Heaven Razz

ça marche Zoey !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:35

GU oui...mais toi Eva quoi *____*
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:39

Eva est incontournable ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:46

Victime de harcèlement ? T'AS QU'A PAS ME FAIRE DE FAUSSES PROMESSES COMME ÇA ! AU BOULOT !
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:50

Faith a écrit:
Surtout avec moi ? Je ne vois absolument pas de quoi tu parles. *va terminer la fiche de Katherine et harceler Marie pour les réponses de Liam et de Marcus*

Tu veux que je te harcèle pour celles que tu me dois? :slave:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:51

Diiiiiites j'ai une question.

1) Si un des parents est un loup, l'enfant est-il automatiquement un loup ou le parent doit-il le mordre tout de même ?
2) Quand on dit qu'ils entendent les loups, entendent-ils les loup-garous ou tous les loups ?
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:53

alooors :

1. Si les parents sont des loups, ils doivent mordre leur enfant, c'est pas automatique. Mais le gamin sera plus fort que ses parents si ce sont eux qui le mordent
2. Ils entendent seulement les Loups-Garous qui sont des créatures différentes des loups, simples animaux =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. Lun 27 Juin - 20:55

Merci c'est parfait ! Et d'ailleurs, s'ils mordent l'enfant quand il a genre 2 ans...on a un bébé loup à la pleine lune ?
Revenir en haut Aller en bas








Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zoey H. Reed - Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas.

Revenir en haut Aller en bas





Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant