Chris F. Bingley - Et tant d'autres...







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 10:43

Bingley, Chris Fitzerald


SCÉNARIO PERSONNAGE INVENTÉ

NOM COMPLET Chris Fitzerald Bingley ÂGE22 ans DATE DE NAISSANCE 15 juin 1490MÉTIER Second de Shaskespeare AVATARGaspard Ulliel ORIENTATION SEXUELLEBisexuel CAMP REJOINT Red Ridding HoodDÉJÀ MORDU NonSITUATION AMOUREUSECélibataire SITUATION FAMILIALEDeux soeurs

Il n’est pas évident de me cerner. Toujours un masque sur le visage, un voile jeté sur vos perceptions qu’il est presque impossible de réellement savoir qui je suis. Tantôt chaleureux, morose, triste, dépressif, tout cela dépend de la situation que vous m’opposer. Cela dit, je suis certainement un caméléon mais en grattant férocement, on pourra découvrir que je suis plutôt un solitaire, qu’il m’arrive de ne pas parler durant des heures, me contentant du silence ambiant. J’aime le silence que voulez vous. Je suis profondément loyal en amitié ou professionnellement parlant. Je ne me dirais pas honnête car je trompe a tout va, ce que vous pensez de moi sera certainement faux, l’impression que je donne est toujours intelligemment pensée, calculée.

Plutôt calme voir froid, j’ai appris a analyser et a réagir en fonction. Cela me sauva mainte fois la vie et c’est sans doute ce qui attira Shakespeare, je ne suis pas impulsif et mes colères sont plutôt rares, mais j’ai ma faiblesse. J’adore les chats et ils me le rendent bien. Il n’est pas rare de me voir allongé dans un talus avec deux ou trois chats couchés sur moi. Je suis comme eux, silencieux, souple et diaboliquement sournois lorsque je m’y mets.


Prenez-vous des décisions basées sur votre réflexion ou votre coeur ?
La logique est clé ; mon cœur me blesse habituellement plus à la fin
Que serait la vie sans passion ?

Comment vous décririez-vous vous-même ?
Indépendant, j'aime m'aventurer seul(e) dehors
Un peu dépendant, je n'aime pas être seul(e)
Un papillon social, plus on est de fous plus on rit
Introverti(e), j'aime être seul

Accepteriez-vous un mariage arrangé ?
Bien sûr, je crois que l'on peut développer de l'amour pour quelqu'un
Absolument pas, l'amour est quelque chose que l'on ne peut forcer

Par quel type de personne êtes-vous physiquement attiré(e) ? ...
Le genre robuste avec une forte carrure
La douce nature, personne attentionnée
De préférence d'un âge supérieur
Je ne suis pas attiré(e) par un type spécifique

Fuirez-vous avec une personne par amour ?
Oui
Non

Qu'est-ce qui est important pour vous dans la vie ?
Moi, moi et moi
Mes amis et ma famille
La gloire et la fortune
Ce dont j'ai besoin là où je suis

Prenez-vous des risques ou préférez-vous rester en sécurité ?
Si on joue avec le feu, on se ferra brûler
Absolument, je vis chaque jour comme s'il était le dernier

Comment gérez-vous un problème ?
Je le prend comme il vient
Je l'évite en espérant qu'il s'efface
Les mensonges ne font jamais de mal
Je le supporte même si les choses se corsent

Préfériez-vous vivre une vie de luxe ou l'amour ?
Qui a besoin d'amour quand on a l'argent
L'argent ne peut pas acheter l'amour

Comment imagineriez-vous le rendez-vous parfait ?
Un dîner romantique dans un restaurant chic
Cuisiner le dîner ensemble et câlins sur le canapé
Aller danser et chanter dans un karaoké
Un pique-nique dans le parc, suivi par une belle et longue promenade


& toi alors ?


PRENOM Marie PSEUDO RïamyAGE Tu veux que je me fache ? COMMENT AS-TU DECOUVERT DAGGERHORN Destiny, je vais te tuer LE CODE OK by Destiny DISPONIBILITE 7/7 SOUHAITES-TU ÊTRE PARAINÉ(E) Bah…Destiny y aura droit c’est sa faute après tout AUTRE CHOSE À AJOUTER pwix



ton histoire



Le 15 juin, jour ensoleillé, presque trop chaud pour la saison. L’été s’annonçait torride et de nombreux paysans s’inquiétaient de l’état de leur récoltes. Pas mon père. Non lui, il s’inquiétait de savoir si sa femme allait enfin lui donner un fils après deux filles. Il fut exhaussé. Petit bourgeois de Londres, il avait enfin un héritier a qui offrir un commerce de poisson lorsqu’il mourait. Sauf que si j’ai toujours aimé le poisson, je ne suis pas fait pour le commerce. Oh, je suis plutôt bon orateur pour un peu que je m’en donne la peine, mais ce n’est franchement pas mon truc du tout. Une vie calme et pépère, non merci et cela se vit dès ma plus tendre enfance. Turbulent, curieux, on me retrouvait dans les endroits les plus loufoques possible, jusque dans une malle où je passais deux jours ne serait ce que pour tester mes limites, j’avais 5 ans. Une allure de gamin des rues crotté et une étincelle frondeuse dans les yeux. Pourtant ma famille n’était pas des plus pauvres et le mariage de mes sœurs serait certainement l’occasion d’agrandir un peu plus celle-ci. Mes sœurs étaient âgées de respectivement 15 et 16 ans lorsqu’on les maria, moi j’en avais dix. Leurs maris étaient moches, c’était un fait, mais riche, et il est bien connu que la richesse efface les rides, le ventre proéminant et l’œil tombant n’est ce pas ? Un lifting avant l’heure quoi.

Bref, l’un de mes beaux frères avait, je dois bien le dire, une collection d’épée assez impressionnante et le gamin que j’étais était proprement fasciné par celles-ci. De magnifiques œuvres, délicatement ouvragées pour la plus part, parfaitement équilibrées mais pas tellement faites pour mes délires de pirates, trop lourdes pour mon bras mais qu’importe, attendri ? Attentionné ? Voulant que sa femme ouvre enfin les cuisses sans ronchonner ? Toujours est il que Stuart ( comprenez le mari de ma sœur ainée) consentit a m’apprendre le maniement de ces merveilles. Aujourd’hui, je suis un épéiste acharné et plutôt doué, même si je le cache avec précaution, selon le rôle que je joue d’ailleurs. Enfin, disons plutôt selon le second rôle que me donne Shakespeare. J’ai plusieurs cordes a mon art et même si je lis avec difficulté, j’ai le don de savoir imiter n’importe quelle écriture avec une perfection diabolique. J’ai toujours aimé l’écriture, même si les débuts furent difficile je l’avouais aisément. Et sans vraiment comprendre ce que j’écrivais, je le faisais, m’appliquant a rendre traits pour traits le modèle. Ce qui fait que maintenant, je n’ai pas de style d’écriture a moi, mais plutôt une multitude a vous. Avec ce don, j’aurais pu me lancer dans une carrière de faussaire, nul doute que j’aurais fait un malheur mais il se trouve que je tiens a ma tête et qu’il est hors de question qu’on me la coupe voyez vous. En vérité, je ne savais pas quoi faire de ma vie. J’avais 16 ans et aucune idée de mon futur métier. Oh mon père essayait bien de m’intéresser a ses affaires mais autant dire que je préférais m’amuser avec Scarlett, notre chatte plutôt que d’écouter ces discours prônant les bénéfices nets, les pertes occasionnées par une mauvaise saison de pêche et j’en passe. Le seul truc que j’entendis distinctement un jour fut « Je t’ai trouvé une fiancée, Chris ». là, je dois dire qu’il eu toute mon attention, voir plus. Je l’ai fusillé du regard avant de lui sourire, angélique, « Va te pendre Père. » Autant dire qu’il n’apprécia pas vraiment mais il était hors de question que je m’enferme dans un mariage avec une donzelle aussi sexy qu’un maquereau tout juste bonne a me donner des gosses dont je ne voulais pas. Non moi, je voulais quitter Londres, voir autre chose, vivre autre chose. Mon père tempêta durant deux ans et se heurta a un mur.

Oui, je suis têtu, je me contentais de vivre au jour le jour, cherchant sans doute un but a ma vie. Sans vraiment le trouver d’ailleurs. J’étais destiné a être oisif ou…entretenu étant donné le nombre de mes maitresses cocufiant leur époux avec joie dans mes bras. Grace a elles, je ne manquais de rien, cadeau, habits, bijoux, c’était assez amusant mais lassant au final. Mais mes capacités étaient revenues a certaines oreilles, plutôt bien placées d’ailleurs les dites oreilles. Ma capacité a endosser un rôle sans problème, mes talents de faussaire, d’épéiste. Je ne sais pas comment je me retrouvais dans cette pièce avec d’autre. Certain se mordait la lèvre de stress, de peur, moi ? Et bien moi j’observais les alentours, calculant le nombre de fenêtres, remarquant la fine couche d’or sur les montures de celle-ci malgré le temps qui l’ avait égratignée. On nous soupesa longuement, testant nos propres limites et sir les dix présent, nous ne fûmes que trois a passer tout cela sans fléchir. En vérité, cela m’amusait assez pour que je reste, sinon, sans doute aurais je simulé une défaite histoire de retourner a ma petite vie tranquille. J’aimais le danger, flirter mais pas avec inconscience, je réfléchissais toujours beaucoup a mes actes et leur conséquence, a la manière d’un joueur d’échec, je calculais toujours plus loin en fonction des paramètres que l’on me donnait. Observateur, j’aimais a cerner une personnalité d’un coup d’œil, même si il était rare que je me fasse un avis sur la première impression, elle était souvent fausse, je le savais puisque j’en jouais.

Finalement, c’est moi qui fut choisis en personne par Shakespeare. A partir de ce moment là, il hérita de ma loyauté, renforcée par le fait que j’aimais ce que je faisais, danger, adrénaline, voyage, oui, tout cela me séduisait. Lui aussi parfois mais cela est une autre histoire. Bref, je devins son bras droit, a ses ordres mais pas seulement. Nous marchions a deux, ce que lui ne voyais pas, je le voyais et vis versa, nous nous complétions en vérité, faisant de notre duo un exemple parmi la brigade des espions royaux. J’étais autant sa main qu’un second cerveau même si je n’oubliais jamais que le boss, ce n’était pas moi. Cela nous conduisit a une relation complexe mais qui fonctionnait très bien. Efficaces, ne faisant pas de vagues, discrets c’est a lui que le Roi donna cette mission délicate qu’ était l’affaire Doggerhorn. Loup garou ? Ben tiens. Je me contentais de hausser les épaules a cette information avant de sourire avec un rien de moquerie sur le visage.

Cela fait un mois que nous sommes sur place, deux amis attaqués par des bandits alors qu’ils faisaient route vers Londres, chercher gloire et fortune, un mois que nous observions, analysions. Un mois que nous rendions compte au Roi. Etrange situation que la notre, étrange village mais honnêtement…Plus rien n’était capable de m’effrayer.




Dernière édition par Chris F. Bingley le Dim 26 Juin - 13:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 10:44

Ah...j'ai foiré l'image de la demie lune What a Face

Si quelqu'un peut m'arranger ça... *_*

*ne va pas se coller la dedans ou foutra un bordel monstre*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 10:54

hahahaha Bienvenue Chris ! =D Enfin le scénario est pris, surtout qu'il a effectivement un rôle dans l'intrigue N°1 !
Pour l'image de la présentation, tu as un avatar de préférence ? (:
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 10:55

Normalement, y a le lien de l'image dans la fiche...mais j'ai dut foirer un ; ou un '.... -_-"

Merci ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 10:59

*skyzo ON*

MON SCENARIO MON SCENARIO MON SCENARIO ! JE T'AIME ! :cute:

BIENVENUUUUUUUUUUUUUE :cute:

ULLIEL EST ENFIN SUR LE FOFOOOO ! :cute:

*skyzo OFF*
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 11:02

Et voilàààà, ton avatar est mis dans la présentation^^

Bon courage pour ta fiche ! (:
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 11:03

Oui, Gaspard aura ma peau, je peux pas résister, je suis faible et tout *________*

Bon allons nous attaquer au gros morceau de la fichounette *_*


Merci Harry Aouch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:15

Wouala, finie o/

A vous les studios pour mon lynchage en règle *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:48

Super présentation :cute: J'adore !
Tu es donc validé ! =D

Pas besoin de te dire ce que tu dois faire XD
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:49

Allons courir tout nu dans les bois ?

*dehors*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:50

Ouais c'est ça :cute:
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:54

IL EST A MOUAH *sort* *floode alors qu'elle est pas validée* *affirme sa possession sur Gaspard alors qu'elle sait pas encore comment elle l'aura* *va se pendre*
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 13:58

Oserais je un...."cours petit lapin ?" SBAFF

Moi j'aime que Shake ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 18:18

mon dieu... j'ai l'impression que cette fois-ci c'est pas shake qui va être l'esclave dans le couple , ça va changer d'habitude mais si j'ai frissé la crise cardiaque en voyant que quelqu'un avait pris gaspard... je crois que je l'ai trop asssimilé à mon Nate ...

enfin bref, osef, bienvenue parmis nous, nouveau membre qui comme tout les autre voudra me tuer... je me sens aimé ici xD
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 150




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 18:29

Tuer Shiloh.....Impossible....

*pense a son Kieran*


Non vraiment pas, par contre...Un rendez vous au clair de lune dans une clairière tout nus.... je dis pas non What a Face

*s'enfuit parce que là, ça devient grave*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 19:18

*à la bourre comme d'hab*

GASPAAAAAAAAAAAAAAARD !!!!! BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!!!

D'où tu vas me tuer ? j'ai rien fait ! je suis sage comme une image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 245




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres... Dim 26 Juin - 22:32

Bienvenue !

*fallait le welcome de Lewis, seul et unique RRH ici Cool*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur







Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chris F. Bingley - Et tant d'autres...

Revenir en haut Aller en bas