Que les esprits s'enflamment ! [EVENT]



Aller à la page : 1, 2  Suivant




DISCUSSIONS : 3




MessageSujet: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Jeu 28 Mar - 16:33


Valerian Artoff
Que les esprits s'enflamment ♦ by dream's



    Cela faisait environ 6 mois qu'ils étaient arrivés dans cette petite ville reculée d'Ecosse. Une ville souillée par le Mal depuis bien trop longtemps. Ces incapables de Red Ridding Hood étaient sur les lieux depuis des années et qu'avaient-ils fait ? Rien, absolument rien. La population de loups garous n'avait jamais été aussi importante, la peur chez les habitants jamais aussi présente. Malgré tout, ce que Valerian savait, c'était que ces paysans ignares avaient de la sympathie pour les loups garous, que certains les aidaient... Imbéciles. Traîtres, agents du Malin.

    Mais s'il n'y avait eu que le problème des loups, jamais le Grand Inquisiteur ne se serait déplacé dans cette ville perdue. Non, le problème était que la magie suintait dans l'air. Certaines créatures s'étaient réveillées et cela n'était que le résultat de la présence de sorcières dans cette ville, en plus des loups garous. Et les sorcières, cela faisait des années que Valerian les traquait sans faiblir, éradiquant ces filles du diable avec minutie, les brûlant, un avant goût de l'enfer qui les attendait.

    Après 6 mois à observer, à se tenir tranquilles, à simplement mener son enquête, avec les autres Inquisiteurs, il était temps de passer à l'offensive. Ils s'étaient fondus dans le paysage, suscitant les rumeurs, les interrogations, mais pas la peur. Il était temps d'y remédier. Il réussirait là où cet imbécile de Salomon avait échoué avec les loups. Il ne commettrait pas l'erreur de se mettre la population à dos. Valerian était habitué à traiter le mal par la racine... Ce n'était pas la première fois qu'il risquait d'avoir à faire à l'hostilité des villageois.

    En place publique ce jour là, il y allait avoir de l'animation. Les Inquisiteurs avaient passé une partie de la nuit à construire un bûcher digne de ce nom. Au petit matin, il était prêt. Prêt à accueillir la sorcière et sa fille. La femme avait une cinquantaine d'années, la seconde, 23. La plus jeune était ravissante, envoûtante. Elles avaient été suivies, espionnées... Souvent à aller en forêt, à cueillir des plantes et quand les Inquisiteurs s'étaient rendus chez elles, ils avaient trouvé toutes sortes d'herbes, de breuvages, d'os... Sorcellerie ! Les preuves étaient accablantes et Valerian les avait en sa possession prêt à les exposer à ceux qui oseraient défendre les deux femmes. Elles avaient nié bien sûr, parlant de remèdes familiaux. Avant d'avouer, sous l'interrogatoire raffiné de Russel.

    Il se tenait sur l'estrade, il était environ 8h du matin, l'heure où le village entrait en effervescence et naturellement, il attira tous les regards. Quand il fut certain d'avoir toute l'attention des badauds, il prit la parole.

    « Chers villageois de Daggerhorn. Voilà 6 mois que vous nous avez accueilli, que nous vivons parmi vous. Le mal habite malheureusement ce village, alors que tant d'âmes innocentes peuvent encore être sauvées. Il a commencé avec l'arrivée des loups-garous, une épidémie, impossible à endiguer, malgré les efforts de mes chers confrères... »

    Il adressa un regard à Stuart Morris, le RRH dépêché quasiment en même temps que lui pour remettre de l'ordre dans cette ville. Les deux hommes se méprisaient. Mais jamais Valerian n'aurait dénigré aussi ouvertement un des prêtres rouges, il était plus malin que cela.

    « Et voilà qu'il continue alors que des sorcières œuvrent parmi vous... Ces filles du Diable, revêtant souvent le masque de l'innocence, trompeur, qui se cachent dans le village et jettent leurs maléfices aux honnêtes gens, permettant ainsi l’œuvre du Diable ! »

    Sans qu'il ne dise un mot, mais par une technique bien rôdée, la mère et sa fille furent aussitôt amenées sur l'échafaud, par Owen et Gareth, deux des fidèles chevaliers de l'Inquisition, alors que e plus jeune, Thomas, les suivait, pour se placer en bas de l'échafaud. Si Owen traînait la plus âgée des deux sorcières sans brusquerie excessive, ce n'était pas le cas de Gareth dont le sadisme se lisait dans le regard alors qu'il bousculait la plus jeune. Solidement maintenues, elles se retrouvèrent sur l'échafaud, devant la foule.

    « Ces deux femmes sont accusées de sorcellerie. La sentence est irrévocable et applicable dés à présent : la mort. Par le bûcher. »

    La plus jeune se débattit et se mit à hurler :

    « NON ! NON, C'EST FAUX, NOUS SOMMES INNOCENTES ! »

    Elle se mit à sangloter, fermement maintenue par Gareth qui lui aurait sans doute mis une gifle si Owen ne lui avait lancé un regard en douce et fait un signe de négation. Les pauvres femmes avaient été torturées, mais avec tant d'art, que cela n'était pas flagrant auprès des villageois, les blessures étant dissimulées sous les robes de toile de jutes grossières.

    « Nous avons là vos aveux. »

    « Obtenus par la torture ! »

    « Sottises ! Les preuves sont accablantes ! »

    Russel, qui s'était tenu en retrait jusqu'à maintenant, s'approcha alors avec un sac qu'il vida sur le sol. Herbes séchées, bocaux, os d'animaux... Aux villageois de se faire une idée alors que d'une main gantée, Valerian exhibait les preuves, sous les regards horrifiés des deux femmes qui regardaient avec crainte la foule, espérant sans doute l'intervention d'amis, de connaissances... Qu'on ne les laisse pas disparaître avec haine...


[Voici la liste des Inquisiteurs et la fiche de Valerian, le chef inquisiteur. Il n'y a aucun tour de jeu, et vous êtes tous conviés à poster, réagir voire intervenir, mais attention aux conséquences, Valerian ne laissera personne l'empêcher de tuer ces sorcières. Ses preuves sont solides et le doute peut s'installer dans tous les esprits. Sachez que le PNJ interviendra de façon aléatoire pour pimenter cet event et que d'autres PNJ vont venir s'ajouter à tout cela. Cet event aura des conséquences Wink
Have fun !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 158




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mar 2 Avr - 12:37

« De nouveau fanatique au pouvoir… »

Soufflais-je pour moi-même alors que je tombais par hasard sur une réunion de personne se croyait visiblement supérieur aux autres et s'amusant à condamné. Bruler vives deux femmes connus de tous ? C'est vrais que l'image était forte, mais fortement stupide à mon avis. Alors pourquoi rester ? Car je venais de voir quelqu'un que je connaissais bien se figer. Quelqu'un d'aussi chaste que moi, mais quelqu'un qui m'avait aidé. Il était vrai que face aux RRH, elle ne risquait rien, mais ce n'était pas le cas face à lui.

On la savait humaine car elle n'avait pas réagit à l'eau qu'elle s'était faite couler sur le corps, mais elle n'en était pas moins innocente. Je commençais à connaitre les hommes qui représenté ce soit disant dieu, et je savais qu'aucun n'était réellement bon. Elle s'était déshabillé devant tous pour sauver une louve, elle était belle, elle ne serait pas épargné. Le problème étant qu'elle était assez réactive et assez souvent stupide dans ses sentiments, je ne pouvais pas la laisser faire.

M'approchant donc d'elle, je lui saisis un poignet alors que je l'attirais contre moi. Croisant son regard, je lui soufflais au creux de l'oreille.

« Ne fais rien de stupide Alexa, n'attire pas les regards sur toi ou ils vont se rappeler de quelque chose. »

Ne lâchant pas son poignet, je protégeais mon amie comme m'avait protégé. Nous étions au début d'une journée qui serait sans aucun doute difficile, non en fait je pense que nous étions surtout au début d'une période qui serait plus que difficile pour les personnes quelques peu différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 122




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mar 2 Avr - 12:38

Pourquoi personne ne semblait capable de passion saine et non de folie ? À chaque rassemblement les évènements semblaient se répéter si bien que je commençais à croire que si cette ville était damné, c'était uniquement à cause de dieu qui ne semblait pas vouloir arrêter ses représentants. Et après les loups, nous allions chasser la sorcière ? C'était folie, chaque femme un tant soit peu digne de respect serait une femme condamné. Des herbes séché ? Et puis quoi d'autre ? C'était de la folie ! Même moi j'en possédais à la maison, et je n'étais pas une sorcière pour autant ! Bien au contraire ! Nous n'avions pas les moyen de nous payer des soins, et encore moins des traitements dans nous étions malade, et le seul moyen de nous soigné était au travers des plantes, de même pour nos chevaux !

Ce n'était que folie, et si je me savais à l'abris de la fureur des RRH, je me savais à présent en danger à cause des inquisiteurs. J'avais offensé dieu pour démontrer l'incapacité d'un prêtre, j'étais en danger. Pourtant, je ne pouvais pas laisser une telle chose se faire, sauf que je ne pus rien dire lorsque je sentis quelqu'un resserrer sa prise sur mon poignet. Sixte. Il me demanda alors de ne rien faire de stupide sous peine d'attirer les regards.

« Mais… »

Mais quoi ? Mais rien, je ne pouvais que me taire car il avait raison.

Me dégageant alors de sa prise, je m'éloignais quelque peu de lui. Préférant nettement ne plus me sentir prise au piège par lui. Stupide ? Sans aucun doute, mais je savais très bien comment me comporter en cet instant. Je devais me faire invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 49




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mer 3 Avr - 13:47

Légèrement en retrait, derrière le bûcher, avec les autres Inquisiteurs, je regardai Valerian se donner en spectacle. Il gesticulait, parlait fort. Ça ne servait à rien. Les gens ici avaient d'autres problèmes. Et puis... À quoi bon "sacrifier" des sorcières ? Dieu s'en foutait royalement. Ce n'était pas comme ça qu'on allait pouvoir sauver son âme. Je restai silencieux, observant la foule des villageois. Il y en avait forcément, ici, qui connaissaient ces deux pauvres femmes. Femmes que j'avais essayé de sauver, sans grand succès. Elles étaient trop bien gardées. Valerian avaient ses proies, il n'allait pas les lâcher de suite.

Je jetai un rapide coup d'oeil aux prêtres rouges. Alignés tout autour de la place, murés dans un silence impassible, armés, drapés dans leurs manteaux rouges. Leur chef, Stuart Morris, avait les yeux rivés sur Valerian. Prêtres noirs et prêtres rouges allaient désormais s'affronter sans relâche pour contrôler le village. Loups-Garous et Sorcières étant devenus, soit-disant, de terribles menaces pour les villageois parce que ceux-si avaient, Valerian le répétait sans cesse, péché et que le Seigneur se devait de les punir mais que c'était à nous, et à lui en particulier, de les sauver. De les ramener dans le droit chemin. Sornettes.

Je pris sur moi pour ne pas réagir lorsque je posai le regard sur les deux pauvres innocentes, préférant observer attentivement les villageois. Du premier coup d'oeil je vis que ces gens étaient très soudés entre eux. Je pouvais voir de petits groupes formés par-ci, par-là, mais c'était une atmosphère de soutien collectif qui émanait de ces petits groupes. Je remarquai, à l'écart, le plus loin possible des prêtres rouges, deux jeunes gens aux cheveux aussi blancs que neige, accompagnés d'un homme armé, un chevalier. Au milieu de la foule je vis une jeune famille, des couples, des frères, des soeurs. Des gens qui faisaient face ensemble. Il le fallait bien après tout. Leur village était soudainement envahi par des sorciers, des loups, des Red Riding Hood, des Inquisiteurs. Est-ce que le Seigneur en voulait-il vraiment à ce petit village perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 692




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Avr - 16:44

    « Robyn, Robyn, viens voir, il y a du grabuge sur la place ! »

    Je levais les yeux de l'épée que j'étais en train de forger, avant de m'essuyer les mains sur mon tablier, tandis que le garçon repartait en courant, tout excité. Comment ça du grabuge sur la place ? Et Erika qui était partie faire quelques emplettes... Inquiet, je sortis de la forge, malgré les traces de suie sur ma joue et mes mains, approchant de la place, pour apercevoir avec stupéfaction une estrade et dessus... Des fagots de bois. Non, ce n'était pas possible...

    Je regardais autour de moi, apercevant quelques visages connus. Il y avait Alexa, notamment. Sixte également, l'apprenti du rebouteux. Et sur l'estrade ces prêtres noirs. Ils avaient été discrets depuis leur arrivée, alimentant les plus folles rumeurs. Je me frayais un chemin, prenant en route le discours d'un des hommes, alors que des chevaliers en noirs se tenaient prêt de lui, empêchaient quiconque de monter sur l'estrade et d'interrompre ce qui semblait être leur chef.

    Je fronçais les sourcils alors en entendant le mot sorcières et en voyant les deux accusées... Des femmes que nous connaissions, c'était totalement ridicule. Cependant, attirer l'attention n'était guère judicieux... Où était Erika ? Je la cherchais, la voulant prêt de moi. Et Destiny, était-elle déjà là ? Daggerhorn était-elle donc toujours condamnée à la folie ?

    « C'est de la folie... »

_________________

Can't you see that when I find you, I'll find me
CITATION/PAROLE/TEXT ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Avr - 16:57

    Il y avait un rassemblement un peu plus loin. Je tenais la main d'Abbie, qui m'accompagnait dans ma tournée, une fois n'est pas coutume.

    « Papa, qu'est-ce qu'il se passe ? »

    « Je ne sais pas... »

    Ma fille me tira alors par la main, apparemment avide de découvrir pourquoi il y avait une foule compacte à cet endroit. Le village n'était pas très touristique et il ne se passait jamais grand chose. Même lors des jours de marché, il n'y avait pas un tel rassemblement. Quelque chose me disait que cela n'était pas de bonne augure. J'aurais voulu dire à Abbie de ne pas s'y intéresser, mais je la suivis pourtant... Pour entendre les mots d'un homme, un de ces étrangers débarqué il y a six mois environ... C'était un bûcher... Un bûcher de sorcières.

    J'observais les deux femmes. Je les connaissais. La mère était une amie de la mienne. Une femme gentille et serviable, pas du tout le suppôt du Diable qu'on imaginait. Et il en allait de même pour sa fille. Pourtant, quand un autre homme ouvrit un sac avec des produits douteux, je retins mon souffle. Il y avait des plantes, bien sûr. Mais j'en avais aussi, de même que Heaven et quelques autres personnes... Cela faisait-il de nous des cibles ? Je sentis alors une main sur mon épaule, alors que ma mère approchait, l'air sombre. Grave.

    « Après la chasse aux loups, la chasse aux sorcières... »

    Je hochais la tête, serrant plus fort la main d'Abbie. Ils n'allaient pas les brûler vives sans que personne ne fasse rien quand même ?

    « Il faut empêcher cela. »

    « Il faudrait oui, mais rien ne peut arrêter la folie... Et cela serait vous mettre, Heaven, Abbie, Henry et toi en danger. Et nous n'avons pas besoin que ces hommes s'intéressent à nous Seth... »

    « Cela viendra... »

    Parce que les rumeurs n'avaient jamais cessé concernant ma mère et moi... Je vis Sixte un peu plus loin et m'approchais de mon élève, toujours en tenant Abbie et avec ma mère non loin.

    « On dirait que cette ville grouille de créatures surnaturelles d'après tous ces prêtres... »

    « Elle est où Heaven ? »

    « Je n'en sais rien chérie. »

    J'espérais qu'elle ne viendrait pas. Elle était enceinte et elle n'avait pas besoin d'une source d'inquiétude supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 153




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Avr - 17:05

    J'étais en train de prendre le pain, quand deux jeunes filles passèrent à côté de moi en parlant d'un drôle de dispositif monté cette nuit sur la place et des prêtres noirs qui étaient rassemblés. J'allais voir rapidement, voyant alors de quoi elles parlaient et mes yeux s'agrandirent d'horreur, alors que les curieux approchaient. Aussitôt, je retroussais mes jupes et courus jusqu'à la maison, mon pain sous le bras, ouvrant la maison à la volée et le posant, avant de me diriger vers l'étable, pour retrouver mon frère.

    « Jaimie ! Je crois que les prêtres noirs ont construit un... un bûcher cette nuit. »

    Rien que de dire le nom me rendait malade. J'étais soudainement livide. Non, cela n'allait pas recommencer. Il y avait eu le spectacle grotesque du Père Salomon concernant les loups-garous, qui avait été un fiasco, qu'est-ce qu'il se tramait maintenant ? J'agrippais mon frère par le poignet, avant de le tirer à ma suite, nous emmenant sur la place, déjà bien plus remplie qu'il y a quelques minutes à peine.

    Jaimie et moi arrivâmes quelques secondes avant qu'un des hommes ne parle. Un homme charismatique, mais dont le regard me faisait frissonner d'an goisse. Malgré moi, je me serrais contre Jaimie alors que ses paroles faisaient courir un frisson désagréable le long de mon échine. Des sorcières ? Se pouvait-il qu'il y ai des sorcières ? Deux femmes furent alors amenées et je plaquais ma main sur ma bouche, choquée en reconnaissant leurs visages.

    « C'est impossible... »

    Pourtant, ils livrèrent alors des preuves alors que la plus jeune clamait son innocence.

    « Ils ne vont pas les brûler dans autre forme de procès, ils n'ont pas le droit... »

    Quelle naïveté... Je balayais les gens du regard, avant d'aviser Alexandra. Je fis signe à Jaimie de me suivre, avant de m'approcher de mon amie qui se tenait un peu à l'écart.

    « Ça va toi ? »

    Elle avait une réputation sulfureuse. Tout le monde se souvenait de ce qu'elle avait fait quand elle avait été accusée d'être un loup-garou... Il n'en fallait pas plus pour voir là une sorcière qui lançait des sorts aux hommes et profitait de leurs faiblesses, alors qu'Alexandra était juste belle et sensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 211




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Avr - 17:17

    Cet homme était un fou... Et pourtant, peu ici devaient se douter qu'il avait raison... Les sorcières existaient bel et bien. Comme les loups-garous. Si ces derniers étaient bien connus par les habitants du village, ce n'était pas le cas des sorcières. Je n'étais moi-même au courant que par accident, parce que Cassandre avait du se servir de ses pouvoirs sur moi, gardant ainsi le contrôle sur moi quand j'étais loup, les nuits de pleine lune, m'empêchant de tuer... Un acte fait par trahison mais aussi par amour, pour me préserver et rendre ma malédiction moins difficile à assumer. J'avais été mordu à cause d'elle après tout, parce qu'elle s'était évertuée à chercher sa maudite chèvre... Et depuis, chaque pleine lune me voyait me déposséder de mon âme. Sans compter les changements plus subtils mais bien réels le reste du temps, comme mes sautes d'humeur, mes colères...

    Deux femmes étaient accusées et je me demandais si elles étaient de vraies sorcières, ou juste de pauvres innocentes... Et dans la foule, je cherchais Cassandre. Je la sentais... C'était à cause de ce lien tissé entre nous, elle me sentait, me contrôlait, mais je la sentais également, comme les choc de ses émotions, son incrédulité et sa colère. Vite, je poussais les gens sans m'excuser, pour enfin trouver la sorcière blonde et soudain, l'enlacer par derrière, l'empêchant ainsi de commettre la moindre folie alors que son sang bouillonnait.

    « S'il te plaît Cass', calme-toi. Je sais ce que tu ressens mais ce n'est pas le moment de jouer les héroïnes et d'attirer l'attention. »

    Je la tenais fermement, sans pour autant donner l'impression de la ceinturer. Cela aurait pu paraître louche. Mon cœur battait la chamade sous le coup de l'inquiétude.

    « Ce sont des sorcières ? »

    Je soufflais à son oreille pour que personne ne nous entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 76




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Avr - 20:22

Sorcière.

Ce mot se répétait a l'infini dans mon esprit. Comme un mantra que j'aurais voulu détruire, bruler autant que leur fanatisme imbécile. Mais je ne pouvais rien faire.

Comme les autres, c'était les rumeurs qui m'avaient attirée là. Ces visiteurs bien trop étranges, bien trop suspicieux. Sorcière. Le mot avait été laché et j'en tremblais. Non pas de peur mais de rage. J'étais trop imprévisible, trop frondeuse, trop impulsive pour réfléchir. J'avais déjà fait un pas en avant, le menton levé, prête a déverser ma colère sur cet homme qui prétendait tout savoir, tout juger, tout condamner. Il ne savait rien de nous, il n'en avait même aucune idée. J'ouvrais déjà la bouche lorsqu'une paire de bras ceintura ma taille. Surprise, indignée je faillis gifler mon meilleur ami avant de reconnaitre sa voix. Je jurais tout bas. Par la Mère, je ne l'avais même pas sentit dans la foule, trop focalisée sur le fou qui arguait la foule.

"Non...Enfin si....Elles sont inoffensives...Sans réels pouvoirs...."

Répondis je aussi bas que lui, tournant juste la tête pour pouvoir apercevoir son profil et oublier qu'il me tenait bien trop proche pour la morale.

"Lâche moi Damon, je ne vais pas leur sauter dessus même si j'en meure d'envie..Juste les maudire sur 5 générations."

Pourtant, même si je l'enjoignais de le faire, mes mains restaient hermétiquement liées aux siennes. Parce que, même si l'étincelle ne vivait pas dans mes iris, j'avais soudainement peur pour les miens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Jeu 18 Avr - 9:54

J’étais, pour une fois, occupée à coudre dans la grande salle de notre maison lorsqu’Harry vint me chercher. Nous ne nous parlions plus depuis quelques mois, aussi fus-je surprise de le voir venir me chercher. L’interrogeant du regard, il ne me répondit pas, me faisant juste signe de venir, de le suivre. Je me levai et obéis. Il me conduisit jusqu’à la place du village qui, à ma grande surprise, était bondée. Curieuse, je me faufilai entre les gens, suivie de près par Harry. Je finis par parvenir au premier rang, stupéfaite de découvrir un immense bûcher. Les prêtres aux capes noirs avaient, soi-disant, arrêté deux sorcières qu’ils s’apprêtaient à punir sévèrement. Ils voulaient les brûler. Les deux femmes furent amenées, maltraitées, elles étaient mal en point. Je les connaissais. De loin, de nom. Ici, tout le monde se connaissait. Je n’avais jamais entendu quoique ce soit à propos de leurs prétendus pouvoirs. Les Inquisiteurs se trompaient. Ils allaient brûler deux innocentes.

Je sentis la main d’Harry se refermer fermement sur mon bras droit. Je compris. S’il était venu me chercher, c’était pour s’assurer que je ne recommence pas comme la dernière fois, à n’en faire qu’à ma tête. Je baissais la tête, bouillonnant intérieurement. Nous fûmes rejoints par Peter qui se plaça à ma gauche, il prit ma main. J’étais encadrée. Ils n’allaient pas me laisser intervenir. Nous reculâmes, nous laissant engloutir par la foule. Rester invisibles, ne pas se faire remarquer. Résolue, je me laissai faire, examinant la foule. Des visages connus. Je cherchai Robyn. Il était là, dans la foule. Je regardai la place. Les prêtres rouges étaient là aussi, muets, droits dans leurs capes rouges.

Je relevai brusquement la tête. Et Jack ? Où était-il ? Je le cherchai du regard, soudainement anxieuse. Il n’était pas là. Cela faisait plusieurs mois que je ne l’avais pas vu, il m’en voulait. Me mordant la lèvre je baissai la tête lorsque je remarquai, à l’écart, deux jeunes gens avec des cheveux aussi blancs que la neige. Qui étaient-ils ? Je préférai garder cette interrogation dans un coin de ma tête, reportant mon attention sur les Inquisiteurs et leurs proies innocentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 182




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Jeu 18 Avr - 11:29

Il y avait foule sur la petite place. J’étais déjà venue, pendant le marché. Il n’y avait pas autant de monde. Là, j’avais l’impression que tout le village s’était donné rendez-vous. Toute cette foule m’angoissait. On pouvait nous faire du mal. Effrayée, je me cachai à moitié derrière mon frère. Reghan me jeta un coup d’œil sévère. Je devais être forte. J’étais une Silverwind. Je n’avais pas à avoir peur. Soit forte comme une louve. Ser Jorah, notre chevalier, notre homme-lige, était là. Derrière nous. Il était armé. Il pouvait nous protéger.

« Regarde — Je levai les yeux, obéissant à mon frère. — Ces hommes aux capes noires sont des chasseurs de sorcières. Ils sont ici pour “limiter” l’éveil de ces forces qui se sont éveillées. » Il avait raison. Les Inquisiteurs avaient toujours existés, comme les Red Riding Hood, mais si les prêtres rouges agissaient dans la lumière, au su de tous, les prêtres noirs agissaient dans l’ombre depuis des années. Et maintenant tout avait basculé. Je me mordis la lèvre en repensant à ce qu’il s’était passé. Les Loups-Garous étaient poursuivis, les Sorcières devenaient de nouvelles proies. Et leurs chasseurs étaient terrifiants.

Le chef des Inquisiteurs fit amener les suspectes. Deux femmes, elles avaient l’air mal en point. Reghan resta de marbre. Nous étions trop loin, je n’arrivai pas à bien voir. Mais les réactions parmi les villageois étaient mitigées. Certains semblaient indifférents, d’autres fascinés et d’autres encore ulcérés. Je glissai ma main dans celle de Reghan. Quoiqu’il se passe, nous n’étions plus en sécurité. « Est-ce qu’elles vont s’en sortir ? » J’étais inquiète. L’homme paraissait cruel, mauvais. Il me faisait peur. « Ce n’est pas sûr. — Il baissa les yeux sur moi. — Quoiqu’il arrive, nous serons fixés quant aux intentions de ces Inquisiteurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 134




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Sam 20 Avr - 18:46

Ceux qui me connaissait pouvait savoir que ce genre de situation ne me laisserait pas indifférente, en fait, j'aurais voulu les aider, j'allais même le faire lorsque je sentis le regard brulant d'une femme dans mon dos. Me croyait-elle comme eux ? Pensait-elle que mes péchés avec Robyn et la perversion de son âme m'en était imputable ? Croyait-elle que j'étais comme ces femmes ? Une sorcière.

Je n'étais pas une sorcière, et ces femmes non plus, du moins je l'espérais. Elle ne pouvait pas être châtier aussi facilement, et j'aurais aimé les aider, mais la pensée de Aaron, de mon fils et de sa sécurité frappa mon esprit avec violence, je devais me taire. Resserrant mes doigts autour de la anse de mon panier, je commençais à reculer tremblante alors que je cherchais du regard Robyn. Espérant le trouver, espérant me réfugier dans ses bras.

Reconnaissant alors son allure à l'autre bout de la foule, je me mis à marcher rapidement vers lui avant de glisser les doigts de ma main libre dans les siens et de me cacher derrière son épaule. Franche et courageuse, je l'étais avant, aujourd'hui j'étais une mère, et j'avais peur pour mon fils.

« Ils ne peuvent pas Robyn, ils ne peuvent pas… »

Défier dieu était un crime, alors comment allais-je être jugé ? Il n'y avait pas a dire, si j'aimais cette ville, si j'aimais ma famille, je ne pouvais nier que ce genre d'excentricité me faisait toujours reculer, craindre.

« Ils n'ont pas le droit… »

Je voulais y croire, je voulais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 122




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Sam 20 Avr - 18:58

Je sentis quelqu'un s'approcher de moi et au vue de ma peur actuelle, je ne pus retenir ce mouvement de recule lorsque l'on me frôla. Pourtant rien de grave, ou presque, ce n'était que Grace, mon amie, ma meilleure amie même. Je la savais douce et aussi gentille que moi, mais je savais aussi qu'en cet instant, elle avait les même crainte à mon sujet que moi-même.

Après tout elle avait été la le jour ou tout avait commencé, le jour ou j'avais été accusé, elle m'avait même raccompagné chez moi lorsque je m'étais mise à nu pour protéger Sixte et pour m'innocenter. Je savais qu'elle comprenait mes craintes et lorsque j'entendis sa question j'agrippais sa robe avant de m'approcher d'elle.

« Je n'aurais pas du… »

Faire ce que j'avais fait, car à présent, la folie de ce dieu me semblait tellement grande qu'elle pourrait s'abattre sur moi sans même m'épargner. N'y avait-il aucun moyen d'échapper à ses fanatiques.

« J'ai peur Grace, j'ai peur qu'on m'accuse comme elle, qu'on m'accuse encore une fois. »

Et ce simplement à cause d'une assurance et d'une connaissance de mon corps et du danger qu'il représentait. Si ils savaient ce que je faisais avec Chris, si ils connaissaient mon degrés de perversion aux yeux du seigneurs, je ne serais sans doute plus ici, mais déjà en train de bruler sur la place publique. La différence était mal vu ici et je commençais de plus en plus à croire que Chris avait raison, je n'étais pas née dans le bon sexe, ni dans la bonne époque.

Quoi qu'il en soit, j'étais presque heureuse de savoir Grace ici, déjà car elle ne m'abandonnerait sans doute pas aussi facilement, après tout nous avions grandis ensemble et elle me connaissait. Et puis, il y avait Jaimie avec elle et en l'absence de Chris, il était peut-être le seul homme pouvant me protéger un minimum.

En fait Chris avait tort de croire que mon corps pourrait me sauver, car face aux fanatiques de dieux, mon corps n'était que parjure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 31




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Sam 20 Avr - 19:16

J'avais sans aucun doute bien des défauts, des défauts importants qui pouvait me pousser à l'erreur, mais je me savais assez juste. Trop peut-être alors que je faisais passer les intérêts des autres avant les mien. Ce village était étrange, teinté dans le sang et sans nul doute rongé par le mal, mais je doutais toujours de l'existence du surnaturel. Les coïncidences existaient et les superstitions des villageois les avaient rendu fou.

Sortant à peine du lit, je fus alerté par Galahad qui, en allant se promener en ville avait remarqué des choses étranges, voir inquiétante, m'habillant donc en vitesse, je sortais de mon lieux de résidence avant de gripper son mon cheval déjà seller et de forcer le pas jusqu'au centre du village. J'arrivais alors juste à temps pour entendre un discours qui me déplu fortement. Je savais l'église sensible sur bien des sujets, ce n'était heureusement pas mon cas, j'étais trop rationnel pour cela. Toutefois, je ne pouvais réfuter dieu, je ne pouvais le renier car il avait été un guide et un repère durant bien des années, j'avais simplement appris à comprendre les véritables fondement de ma religion et j'avais appris à reconnaitre les fanatique et leurs dérives.

« Avez-vous fait appelle aux autorités de la ville lorsque vous avez décidé de prendre ses femmes à leurs foyers ? Y'a-t-il un seul témoin qui ne soit pas l'un des vôtres pour attesté que ce qu'il y avait dans ce sac était bien présent chez elles ? »

Demandais-je avec autorité sans descendre de ma monture. Je savais Galahad à mes côtés, je le savais aussi armé, mais cela, ce n'était pas pour tout de suite, du moins je l'espérais. Me frayant alors un passage jusqu'à l'estrade ou il se trouvait, je ne descendis pas pour rejoindre l'inquisiteur. Il avait bien fait les choses, il était escorté et je ne voulais pas agir et me présenter comme un détracteur à ses yeux. Je me devais juste envers le peuple, mais aussi envers lui.

« Avez vous d'autres preuves ? Des preuves un tant soit peu correcte ? Les plantes séchés sont couramment utilisé comme aromatique ou pour des infusions, qu'elles soit d'ailleurs médicale ou non, quand aux bocaux, qui n'en a pas un chez soit ? Et pour les os, nombres de personnes les gardes pour nourrir chiens et autres animaux de compagnie, il n'est d'ailleurs pas impossibles qu'elles les aient garder pour en utiliser la moelle afin de colorer une soupe devenu trop claire. »

Je m'adressais uniquement à Valerian et personne d'autre, je n'aurais pas fait l'erreur de ne pas le considérer d'ailleurs. Baissant alors le ton pour réduire le nombre d'auditeur à lui et moi, ainsi que les quelques personnes présente entre nous, je lui rappelais sans l'agresser quelques règles et lois édicté sur les terres qui étaient miennes.

« Je tiens à vous rappelez que sur mes terres, il ne peut y avoir d'exécution publique sans procès et que ces derniers ne peuvent être perpétré sans ma présence ou celle d'un de mes représentant. Je ne doute pas de votre attachement aux lois, mais servant le seigneur en protégeant ces terres je vous aurais cru plus sensible à ma présence dans ce village. Je me doute bien que les lois de notre seigneurs passent avant les miennes, mais j'aurais souhaité être au courant, n'oubliez pas mon attachement à l'Église Valerian. »

Car je n'agissais que rarement contre. Certes, ma réputation me valait plusieurs rumeurs de pécheur et d'enfant de malin, mais ses rumeurs ne venaient que de prêtre jugé pour les crimes qu'ils avaient perpétré sur mes terres. J'étais juste et j'estimais que tous devait hérité de la même justesse, les pauvres comme les riches. L'église, comme le mal d'ailleurs. C'était la justice qui soutenait le mieux l'église, et la justice ne pouvait-être salie.

« Voulez-vous perdre toute crédibilité tout comme l'un de vos confrères il y a peu ? Si ces femmes sont coupables, elles le seront toujours demain, mais ne laisser pas le peuple croire que vous agissez à votre guise. »

Et je n'étais pas le seul à penser que des actes ne respectant pas les lois, des actes précipités pouvaient discréditer un homme. Et puis agir ainsi soulèverait sans doute les foules et dans une chasse à l'homme il était important d'avoir le peuple de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 3




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mer 24 Avr - 8:58


Valerian Artoff
Que les esprits s'enflamment ♦ by dream's



    Le moment était parfait... Valerian ressentait déjà la jouissance due à la satisfaction de voir des suppôts du Diable brûler... Et pourtant, il y avait toujours un grain de sable qui venait enrayer la machine. Les villageois se tenaient cois, observant la scène avec fascination ou effroi, se demandant qui croire... Ces hommes de Dieu avec leurs preuves, ou ces femmes qu'ils avaient côtoyées toute leur vie ? Ils étaient pourtant bien placés pour savoir qu'on ne pouvait se fier à personne, qu'un visage innocent pouvait dissimuler la noirceur... Les loups-garous décimaient les leurs et ils pouvaient être n'importe qui. Il en était de même pour ces satanées sorcières.

    Mais voilà qu'une voix osa s'élever. Valerian et Russel échangèrent un regard, avant qu'un jeune homme ne fende la foule sur son cheval. Sa mise était noble... Voilà quelques complications en perspective, mais Valerian ne montra nullement combien ce contretemps le contrariait, se contentant de s'incliner poliment, en arborant un petit sourire. Il écarta les bras en signe de paix, tandis que le jeune seigneur se posait la question de la légitimité de ces accusations et surtout, de l'origine de ces preuves.

    « Monseigneur, il semblerait que vous ignoriez qui je suis. Qui nous sommes. Et quelles sont nos prérogatives. Nous sommes des hommes de Dieu et œuvrons pour lui, contre le Malin, qui revêt bien des visages et bien des formes. J'ose espérer, Monseigneur, qu'en tant que fervent adorateur de notre Seigneur, loué soit son nom, vous n'êtes pas en train de remettre en cause l'intégrité d'hommes de Dieu en nous accusant de falsifier des preuves pour simplement avoir le plaisir d'allumer un bûcher ? »

    La voix de Valerian était déférente, mais son regard froid. Attention mon jeune ami, attention aux mots choisis. L’Église ne dépendait pas de la petite noblesse pédante. Si Valerian décidait qu'une sorcière en était une, rien ni personne ne pouvait l'empêcher d'accomplir sa sentence. Cependant, se mettre la noblesse locale à dos n'était pas dans ses intentions et il allait devoir jouer finement. Il s'approcha alors, remettant en cause les preuves obtenues.

    « Je vois que Monseigneur a à cœur de défendre ses gens et ceci est tout à son honneur. Je vois aussi combien vous êtes ignorant des forces obscures qui régissent ce monde. »

    Cependant, le jeune homme était déterminé et reprit à voix basse, pour que seuls quelques auditeurs puissent entendre, rappelant ses droits et ses privilèges.

    « Quand à moi, je vous rappellerais seulement ceci : l'Eglise ne dépend de personne d'autre que de Dieu et donc du pape et que je n'ai de comptes à rendre à personne, pas même à vous. Si ceci vous déplaît, adressez-vous donc au Saint Père, mais je suis sa main dans la lutte contre le mal et vous perdriez votre temps pour rien. »

    Il marqua une pause, avant de reprendre avec un sourire bienveillant, totalement factice :

    « Cependant, je ne tiens pas à m'opposer au seigneur de cette contrée, un fervent défenseur de notre seigneur, un chevalier qui a voué sa vie à protéger les faibles et la justice. »

    Son sourire s'agrandit quand le seigneur parla de Salomon, avant qu'il ne devienne dédain.

    « Cet homme n'était pas mon confrère. Juste un illuminé qui avait une revanche personnelle à mener et qui s'est laissé aveuglé par ses désirs personnels. Quelle déchéance pour un si grand homme. Mais ne commettez pas l'erreur de me comparer à lui Monseigneur. »

    Dans un souffle le prêtre souffla :

    « Dites-moi, croyez-vous à la sorcellerie ? Croyez-vous aux loups-garous ? Aux feux follets et autres créatures que d'aucuns pensent légendaires ? Y croyez-vous ? »

    Le Grand Inquisiteur se redressa légèrement pour s'adresser à la foule :

    « Votre village est le berceau du mal et certains d'entre vous n'en ont pas même conscience... Les loups-garous hantent ces terres depuis des années. Mais quelque chose s'est produit... Quelque chose qui a dévoilé la magie dans son sillage. Et vous voilà affligés d'un nouveau fléau. Vous êtes sceptiques... Vous connaissez ces femmes, elles vous paraissaient bonnes, inoffensives... Mais combien d'entre vous pensaient la même chose de personnes qui pouvaient vous massacrer sans vergogne les nuits de pleine lune ? Loups et sorcières sont liés et sont des créatures du Diable. Qui vous damneront tous. »

    La peur de la damnation éternelle. Voilà comment réunir une foule. Tous avaient peur pour leur âme. Et les deux femmes qui avaient vu en l'intervention de Christian un sursis sentirent leur espoir s'évanouir.

    « Pitié Monseigneur, pitié, nous sommes innocentes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 211




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 29 Avr - 10:21

    Cassandre ne pouvait pas se faire remarquer maintenant. Elle avait si bien tenu le secret pendant toutes ces années, même à moi, que je n'allais pas la laisser tout gâcher sur un coup de sang. Les deux accusées étaient effectivement des sorcières, mais davantage des femmes portées sur l'art des plantes et des simples que des sorcières de l'acabit d'Anna... Ou de la famille Weldon.

    Elle me regarda alors, avant de me demander de la lâcher, me promettant qu'elle n'allait pas leur sauter dessus, juste les maudire et je ne savais pas si c'était au sens propre ou au figuré. Pourtant, je ne la lâchais pas, la tenant plus étroitement encore contre moi, tandis qu'elle serrait mes mains à m'en couper la circulation sanguine.

    « Non, je ne te lâcherais pas. Je sais que tu ne leur sauteras pas dessus, mais je n'ai pas envie de te lâcher. »

    J'étais bien à la tenir contre moi, même si je la sentais trembler, de peur, de rage... Pour ceux qu'elle aimait et qui pourraient se retrouver dans la situation des deux femmes. Pourtant, un homme fendit la foule sur un cheval, un noble, le seigneur de ces terres, rien de moins, et intervint pour empêcher ce meurtre barbare.

    « Elles ont peut-être une chance encore... »

    Mais tout courageux soit le Seigneur Hillam, l'Inquisiteur semblait avoir les mots pour endormir la méfiance et le mettre à défaut vis à vis de sa foi en Dieu... Il me faisait penser à un serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 153




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 29 Avr - 10:28

    Alexandra n'était pas tranquille, au point d'avoir un mouvement de recul quand je lui touchais l'épaule. Je lisais la peur dans son regard sombre. La peur d'être dénoncée comme sorcière pour avoir dévoilé son corps sans pudeur afin de sauver des innocents de la folie. La peur d'être la victime de la jalousie des femmes qui la trouvaient trop belle, trop parfaite, trop sensuelle... Ou des hommes éconduits. Il fallait espérer que ces prêtres en noir étaient plus méticuleux que le Père Salomon et menaient de vraies enquêtes sans se fier aux rumeurs lancées par les mégères.

    « Tu as fait ce que tu pensais juste pour sauver des innocents Alexa... »

    Même si jamais je n'aurais osé exhiber mon corps ainsi (de toutes façons, Jaimie m'aurait tuée), cela avait été efficace et avait détourné l'attention. Elle m'avoua sa peur et je caressais doucement ses cheveux.

    « Cela n'arrivera pas. Nous ne les laisserons pas faire... Il n'y a que les jalouses et les éconduits qui pourraient te dénoncer par vengeance et si ces prêtres sont ce qu'ils disent et bien, ils ne se laisseront pas abuser par les mensonges. »

    En vérité, j'éprouvais moins d'assurance que je n'en affichais, tenant mon amie contre moi, tout en regardant les deux femmes et le rebondissement qui avait lieu avec l'intervention du jeune seigneur. Pendant quelques minutes, j'espérais. Pour ces pauvres femmes, ainsi livrées en pâture aux flammes et diabolisées... mais le doute subsistait... Et si elles étaient ce que les prêtres prétendaient ? Ou au contraire, si ils n'étaient que des fanatiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 690

MY WORLD : My World is the darkness for ever...



MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mer 8 Mai - 15:35

Je marchais vers la clairière de pins, sacoche à l'épaule et hache à la ceinture. Rien aujourd'hui ne m'aurai fait penser à un jour funeste. Cela allait être une autre journée de travail rien de plus. Soudain je vis des collègues descendre vers le village, sans avoir de fagots ni de bûches en main. J'arrête Joshua par le bras, en lui demandant ce qu'il se passait. « Il va y avoir une exécution par ces nouveaux homm' noirs là sur la place! On est t'nus d'y v'nir tous. » Il se dégageait de ma poigne avant de continuer son chemin. J'étais interloqué. Une exécution? Par les hommes noirs? Je jette un coup d’œil aux bois sombres derrière moi. Il allait y avoir de la foule... Je grince des dents avant de suivre Joshua.

Effectivement, tout le village était regroupé devant ce qui devait être un bûcher. Les gens me bousculaient. L'angoisse montait en moi. Étant agoraphobe, je n'aimai guère ce genre de manifestation. Je me frayai tant bien que mal un passage entre cette marée humaine qui m'entourait et manquait de m'étouffer. Je prononçai péniblement des excuses à chaque bousculade. Il me fallait de l'air et vite! Je me sentis pâlir, la sueur gouttant sur mon front. Il y eu des pleurs de femmes. Mais bon sang, que ce passait-il sur cette foutue place!

Soudain je vis deux taches blanches dans la foule. Deux gamins à la chevelure neige. Cersei! Je fus subitement emporté plus loin et atterrissais près de... Destiny et Harry! Ma fiancée fixait l'homme noir sur l'estrade d'un regard noir. J'aperçus Harry serrer sa main sur le bras de sa sœur. Je me plaçai près de Destiny et lui pris l'autre main. Je ne voulais pas qu'elle se mette en danger.

J'observai plus attentivement ce qui se passait. Deux femmes étaient attachées au bûcher. Elles étaient mal en point. Des ecchymose sur le corps et autres blessures. Torturées. L'homme en noir les accusait violemment de sorcellerie. Un Inquisiteur. J'en avais déjà entendu parler de ces prêtres sombres. Ils étaient différents des Red Riding Hood. Ils torturaient, assassinaient et montaient des procès auxquels les accusés étaient toujours coupables. Je grognais de colère. Qu'avait-il fait à ces femmes?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Sam 25 Mai - 21:20

Je restai immobile, les yeux rivés sur cet homme. Il avait l'air mauvais, retors. Sa vue me donnait des frissons, il me faisait peur. Instinctivement je serrai la main de Peter. Il me protégerait, il ne laisserait personne me faire du mal. Je vis le seigneur du village s'approcher du Grand Inquisiteur, le bravant fièrement. S'il était resté muet lorsque le Père Salomon avait, l'année précédente, fait parler de lui, cette fois-ci il allait se faire entendre. Il fit valoir son autorité avant qu'un dialogue ne s'instaure entre eux, à voix basse. Le Seigneur Hillam restait sur sa monture, affirmant sa supériorité vis à vis du Grand Inquisiteur. Je fronçai les sourcils, frustrée de ne pas savoir ce qu'ils se disaient. Je voulais savoir ! Je me surpris taper nerveusement du pied, m'agitant à ma place. Mon frère et mon fiancé raffermirent leurs prises pour m'empêcher de me faire remarquer. Je me mordis les lèvres.

Enfin le Grand Inquisiteur éleva la voix et s'adressa à nous tous. Il savait parler, il savait se faire entendre. Il nous menaçait de la damnation. Ce village était maudit selon lui : Loups-Garous et puis Sorcières. Seule la grâce divine pouvait nous sauver, nous devions lui faire confiance. Je fronçai les sourcils, faisant un pas en avant. Nous prenait-il pour des idiots ? Nous n'étions pas tous des croyants, nous avions renoncé à l'espoir. Les deux accusées, qui avaient cru à un sursis grâce à l'intervention du Seigneur Hillam, implorèrent le Grand Inquisiteur. Les sanglots dans leurs voix, leurs visages désespérés me firent mal au coeur. Comment pouvait-on faire ça à des femmes aussi inocentes ? Comment pouvait-on avoir un tel coeur de pierre ?

Je me dégageais de l'étreinte de mon frère, lâchait la main de Peter et me faufilai parmi la foule. C'était trop, comment pouvait-on le laisser faire autant de mal à ces femmes ? Elles faisaient partie du village ! Sorcières ou pas, qu'est-ce que ça faisait ? Nous ne craignions que la menace des Loups-Garous ici, les Sorcières ne nous avaient jamais fait de mal. Je parvins à me glisser jusqu'au premier rang. D'ici, le Grand Inquisiteur avait l'air encore plus effrayant. J'essayai de croiser le regard des deux femmes, les rassurer, leur apporter mon soutien. En vain. Je n'abandonnai pas pour autant et me glissais jusqu'au cheval du Seigneur Hillam. Il était accompagné et avait les yeux fixés sur le Grand Inquisiteur. De toute façon, vu qu'il était monté sur son cheval, il aurait du mal à me voir. Je m'approchai de son compagnon et lui glissai quelques mots. Il fallait que je parle au Seigneur Hillam, mais il fallait que je lui parle vite car un rapide coup d'oeil derrière moi m'indiqua que Peter venait me chercher. Je levai les yeux sur le Lord et lui lançais quelques mots, dans l'espoir qu'il m'entende sans que le Grand Inquisiteur ne m'entende. « Je vous en prie, vous devez faire quelque chose pour les sauver ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 3




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Lun 15 Juil - 14:39


    Un accroc. Un grain de sable dans une machine bien huilée. Voilà ce qu'était ce jeune seigneur qui se voulait le défenseur des faibles et des opprimés. De ces suppôts de Satan qui ne trouveraient la rédemption que par les flammes. Il dissimula son sourire satisfait quand le jeune Seigneur se tut, semblant peser le pour et le contre des arguments de l'Inquisiteur. Semblant se demander comment sortir ces deux femmes de là sans paraître suspect aux yeux de l’Église. C'était un chevalier, un homme sans doute pieu. Il ne pouvait que se rendre aux arguments de l'homme, énoncés sans pitié et avec douceur. Une douceur implacable.

    Son regard glacial balaya la foule. Il y avait du monde, mais il était habitué à déceler les mouvements suspects. Finalement, ces deux sorcières n'étaient que les prémices d'un profond bouleversement. Les choses allaient changer et ce bûcher était déjà un test pour repérer les possibles candidates à une fin toute aussi radicale. Les gens s'agitaient. Une jeune femme blonde était dans les bras d'un grand brun. Une brunette semblait se faire consoler par une demoiselle blonde. Coupables ? Amies des victimes ? Pauvres petites choses effrayées ? Il appartenait à Valerian de le découvrir.

    Il affronta de nouveau du regard le jeune Seigneur alors qu'une demoiselle s'était approchée de ce dernier, apparemment scandalisée par ce qu'il se passait.

    Et pendant ce temps là, dans cette foule compactes, deux silhouettes se mouvaient avec grâce et quelque chose de félin, presque sauvage. Phoebe et Anna se déplaçaient sans bruit. Elles connaissaient les deux pauvres femmes ainsi écrouées, savaient qu'elles n'étaient que des amatrices... Bien loin de la puissance des deux sorcières ou de la famille Weldon. Les deux femmes se séparèrent, se regardant avant de hocher la tête. Doucement, Phoebe passa près de la jeune Alexandra, bouleversée... Craignant d'être un jour arrêtée parce qu'elle était trop belle... Des rumeurs qui n'étaient pas sans lui rappeler ce qui poussait bien des femmes à fuir et à chercher le pouvoir, la vengeance.

    Alors que la jeune femme blonde qui la consolait était distraite par son frère, Phoebe glissa à  l'oreille d'Alexandra.

    « Être belle a toujours été un péché aux yeux de l’Église... Convoitise et chasteté ne font pas bon ménage. Mais s'ils s'intéressent à toi, Alexandra, ils n'auront pas réellement à faire à une innocente... La Déesse te regarde. Ces hommes sont stupides, mais ils détiennent une vérité : les sorcières existent. Et en toi, brûle une flamme qui ne demande qu'à devenir incendie... Pense-y. Mesure donc les bénéfices... Et les risques. »

    La voix de la sorcière était étonnamment douce, terriblement basse, mais d'une limpidité étonnante pour l'intéressée. Le temps qu'Alexandra imprime ce qui lui avait été dit et déjà, la sorcière avait disparu. Puisque les Inquisiteurs avaient senti la magie, autant la réveiller réellement, autant apprendre à se défendre. Cette fois, elle approcha de la famille Merwood, jetant un regard à la mère qui pinça les lèvres.

    « Ils ont raison, la magie se réveille... L'ignorance ne sauvera plus les innocents. »

    « C'est un homme, il... »

    « Il est des nôtres. Si tu as toujours refusé cet héritage, laisse-le décider. »

    Seth tourna la tête vers les deux femmes, ayant entendu la conversation et jetant un regard inquisiteur à sa mère et à Phoebe.

    « Je pense que ta mère a bien des choses à te dire... Prends garde, enfant de la terre et de la lune, ton destin t'appartient, mais bien des voies s'offrent à toi. »

    Et Phoebe disparut dans la foule qui se referma sur elle.

    Pendant ce temps, Anna s'était approchée de Cassandre et Damon. Elle les connaissait bien ces deux-là. Cela faisait longtemps qu'elle savait quel serait leur avenir. Elle posa une main apaisante sur l'épaule de la jeune fille révoltée.

    « Du calme, Cassandre. Fais donc confiance à tes sœurs. »

    Elle lança un regard au jeune loup qui tenait fermement sa compagne, lui interdisant toute bêtise par ce geste. Lentement, elle s'avança, jusqu'à rejoindre la jeune Destiny, à laquelle elle murmura :

    « Aie confiance, jeune Blacksmith. L'injustice ne frappera pas aujourd'hui. »

    Anna leva les yeux vers le ciel et sourit. De gros nuages noirs approchaient, menaçants, chargés de pluie.  Elle recula alors, derrière la foule, fermant les yeux. Au devant de la scène, le maire et le prêtre du village s'étaient rapprochés du jeune Seigneur et la voix grave d'Alistair résonna enfin à travers le brouhaha.

    « Notre Seigneur a raison, vous êtes sur ses terres et dans mon village, tout procès se doit d'être fait en notre présence. J'exige qu'un nouveau procès soit fait et que le Père William et moi-même y assistions, ainsi que notre jeune Seigneur, s'il le désire. »

    Le sourire de Valerian ne vacilla pas. Russel sembla contrarié, alors que son regard s'étrécissait. Tous damnés. Valerian décida alors de reprendre la parole :

    « Bien. Il semblerait qu'il demeure des sceptiques parmi vous, que vous vous soyez égarés en cours de route au point de ne plus différencier le bien du mal... Ces femmes ont été arrêtées et jugées pour sorcellerie, les preuves sont sous vos yeux. Ne pensez pas que nous ignorons tout de l'art des plantes et des simples, mais ceci, n'est pas de l’herboristerie ! »

    Il brandit une patte de corbeau, tombée à terre alors qu'ils montraient les preuves. Il se saisit d'un écureuil éviscéré...

    « La patte de corbeau, pour les sortilèges... Et l'avenir dans les entrailles... Nous sommes ici pour vous apporter la lumière, vous sortant de ces ténèbres qui vous aveuglent. »

    « La seule chose que vous apportez, c'est l'obscurantisme dans lequel vous vous êtes enfoncé et égaré Valerian Artoff ! »

    La voix était féminine et semblait venir de nulle part et partout à la fois. L'homme regarda autour de lui, cherchant celle qui osait le défier ainsi.

    « Dieu est un être de miséricorde et de tolérance. Tout ce que son Église n'est pas. Malheur à toi, malheur à ceux qui osent juger les êtres humains ! Tellement aveugle que tu ne sais voir l'évidence... »

    Anna s'était montrée et soudain, son regard se planta dans celui de Rhys, qui accompagnait Valerian, son regard semblant dire : je sais qui tu es.

    « Arrêtez cette femme ! »

    Les prêtres chevaliers tentèrent de fendre la foule, mais Anna n'était pas femme que l'on arrête. Contrarié et profitant de la distraction offerte par la femme, Valerian fit signe à un de ses hommes de jeter la torche et très vite, les brindilles s'enflammèrent, sans que personne n'y puisse rien...

    Pourtant, le ciel gronda, et se déchira en deux sous le coup d'un éclair violent. Et des trombes d'eau s'abattirent sur le village, éteignant le feu et empêchant les malheureuses de brûler vives. Quelque part, Anna souriait. Dans une pièce secrète de leur maison, Dianna et Avalon Weldon soupirèrent. Il leur avait fallu du temps et Christian Hillam, de même qu'Alistair, le père William et certains villageois leur en avait donné.

    Alistair sourit face à Valerian. Il était trempé. Il connaissait bien Anna, il l'avait aimé. Il ne doutait pas de ces histoires de sorcellerie, ni qu'elle soit derrière cela.

    « Il semblerait que Dieu ne soit pas décidé à accéder à votre justice aujourd'hui. »

    Valerian serra les mâchoires à se casser le dents, avant de finalement obtempérer.

    « Les voies de Dieu sont impénétrables... »

    Il aurait pu les pendre, mais cela aurait été se mettre en porte à faux face aux villageois. Il avait prit la température, il savait désormais que le mal résidait bien en ces lieux et que ses deux victimes n'étaient que du menu fretin. Il avait tout un plan de bataille à revoir.

    « Détachez les et ramenez les dans leur cellule. Un procès aura lieu. S'il faut en passer par là pour vous ouvrir les yeux, qu'il en soit ainsi. »

    Et l'homme se retourna, momentanément vaincu, mais non sans ressources. Ce n'était pas la fin. Ceci n'était que le commencement.


[Vous pouvez poster vos réactions suite à ce qu'il s'est passé, voire continuer de rp un peu entre vous si vous le désirez;). Vos personnages ont appris quelque chose aujourd'hui : les sorcières existent et il ne faudra plus compter que sur les loups et les RRH... D'autres surprises vous attendront au fils des prochaines semaines, rassurez-vous!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 692




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mer 17 Juil - 18:10

    Erika ne tarda pas à me retrouver et je fis soulagé de la savoir prêt de moi, même si son inquiétude me frappa de plein fouet. Nous avions déjà assisté à ce genre de scène... Cela commençait à devenir douloureusement familier.

    « Ils peuvent tout se permettre... Qui sommes-nous pour nous opposer à eux ? Même si c'est injuste... Nous avons assez de problèmes, Aaron passe avant tout. »

    Argument imparable, quelles que soient nos intentions, notre envie d'aider... Rien ne saurait être plus fort que cette envie d'élever notre file et de le protéger. Mais, heureusement pour les deux femmes, le jeune seigneur Hillam était au village ces derniers temps et il n'était pas dans ses projets de voir mourir ces femmes sans en être informé. Il tint donc tête à l'Inquisiteur, bientôt rejoint par Ravenwood, le maire du village. Je vis la silhouette de Destiny qui se glissait vers l'avant de la foule, vers Christian Hillam et je serrais les mâchoires avec la folle envie d'aller la rechercher. Que fichait Harry ?

    Une voix de femme s'éleva alors et je tournais la tête pour voir Anna Wood... La sorcière des bois ou du moins, c'était ce que l'on disait d'elle et en cet instant, alors qu'elle s'opposait à l'Inquisiteur, je n'avais plus guère de doutes. Les sorcières existaient-elles vraiment ? C'était le cas des loups-garous, pourquoi pas après tout ? Et sans que je ne sache comment, le bûcher s'embrasa alors que les deux femmes hurlaient. Je sentis Erika se crisper à côté de moi.

    C'est alors qu'il y eut un éclair et un coup de tonnerre, suivi d'une averse torrentielle qui éteignit le feu et força Valerian à battre en retraite. Elles étaient momentanément sauvées. Je me retournais et pressais le bras d'Erika :

    « Viens, on rentre, il n'y a plus rien à voir. On dirait que le ciel a décidé de les épargner aujourd'hui. »

    Je l’entraînais à ma suite, non sans un regard à ma sœur, espérant que Harry ou Peter allaient se charger d'elle, qu'elle ne s'attire pas d'ennuis. Moi, j'avais ma famille à protéger.


[Robyn quitte l'event;) ]
_________________

Can't you see that when I find you, I'll find me
CITATION/PAROLE/TEXT ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Mer 17 Juil - 18:19

    Je me tenais avec Abbie, ma mère et Heaven. Et je fus surpris d'entendre une conversation entre ma génitrice et Phoebe. Il courait bien des rumeurs sur elle, la plus importante étant qu'elle était une sorcière, une disciple d'Anna. Logique qu'elle soit ici alors qu'on parlait de brûler deux de ses congénères, non ? Pourtant, la discussion entre les deux femmes me concernaient et je me tournais vers elles alors qu'elles parlaient de me dire quelque chose. Ma mère aurait refusé une voie, et moi, je pouvais choisir ? De quoi parlaient-elles donc ? Phoebe refusa de me le dire, préférant laisser cela à ma mère à qui je jetais un regard plus qu'inquisiteur.

    « Pas maintenant Seth... »

    Non sans doute pas alors que deux femmes allaient être brûlées vives. Certes, certains s'opposaient, Anna intervint même, défiant l'Inquisiteur et restant insaisissable, mais cela n'empêcha pas le bûcher de s'embraser soudainement, alors que des hurlements s'en échappaient, comme de la foule, stupéfaite.

    Et pourtant, l'orage tonna et la pluie s'abattit, comme pour contrer la malfaisance des prêtres noirs. Ma mère se signa derrière moi, murmurant un Dieu soit loué et cette fois, je ne me retins pas :

    « Dieu ou des sorcières ? »

    Elle me lança un regard blessé.

    « Nous en reparlerons. »

    « J'y compte bien. »

    Elle se retourna et partit. Je pris Abbie dans mes bras, Abbie qui s'était cachée le visage contre moi pour ne pas voir cela. Je jetais un regard à Heaven. Elle était une louve, moi le fils d'un loup et d'une... sorcière ? Cela en avait tout l'air. Le visage sombre, je me détournais, ramenant ma famille en sécurité. Ou dans une illusion de sécurité. J'affronterais ma mère plus tard, il fallait d'abord expliquer tout cela à Abbie...


[Fini pour moi aussi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 76




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Jeu 18 Juil - 12:58

En fait, si au départ, je n’avais pas eu l’intention de m’en mêler le discours de ce prêtre m’avait vite fait changer d’avis. Encore heureux que Damon ne m’obeissait jamais parce que là, nul doute que je lui aurais sauté dessus devant tout le monde pour lui montrer ce qu’était une sorcière ! Enfin ça, c’était avant qu’un long frisson ne remonte le long de mon corps. Je regardais, presque absente le sois disant seigneur s’avancer, parler, reculer, faire mouche. Une passe d’arme que je ne saisis pas vraiment :

« Elles arrivent. »

Si Damon me regarda bizarrement, je n’en sus rien mais une chose était sûre, je ne sursautais pas lorsqu’elles élevèrent la voix. Au contraire, j’eus même envie de rire. Je me détendis contre mon meilleur ami, exhalant un soupir. Je ressentais quelque part les parcelles de ma mère et de ma tante mais je n’étais pas capable de dire ce qu’elles faisaient.

Il me sembla que je ne réagis pas vraiment lorsque leurs voix tonnèrent, semblant venir de tout côté et de nulle part à la fois. J’avais l’habitude pourtant mais je ne pus m’empêcher de frissonner brusquement, cherchant la chaleur de Damon derrière moi. La peur semblait prendre les invités et pourtant aucun ne fuit réellement ou ne chercha a le faire. Même lorsque le bucher prit vie, je ne bougeais pas. La magie était tout simplement a l’œuvre et je souris légèrement. Je ne sursautais même pas lorsqu’une main se posa sur mon épaule et je ris doucement aux paroles d’Anna.

« Tu as le sens du spectacle… »

Murmurais je avant de la regarder s’éloigner. Finalement, je me saisis de la main de Damon et l’entraina derrière moi en direction de la sortie.

« Allons nous en, je crois que j’en ai assez vu sur la bêtise humaine ou..catholique sur ce coup ci… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 211




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Jeu 18 Juil - 13:20

Je ne pouvais que la maintenir contre moi et espérer que cela suffise à la calmer. je comprenais sa rage et je la sentais même, au plus profond de mes entrailles, mais je ne pouvais pas la laisser se faire suspecter. Je ne voulais pas la perdre. Certains essayèrent de s'opposer au prêtre, mais il semblait avoir toujours le dernier mot. Cassandre avait cessé de s'agiter et se figea, avant de me murmurer qu'elles arrivaient.

« Qui ? »

Mais la réponse ne tarda pas à venir. Je ne les sentis pas aussi rapidement que Cassandre, mais je sentis les poils de ma nuque se hérisser... Soit parce que j'étais loup, soit parce que j'étais lié à Cassandre, je n'en savais rien, mais toujours est-il que je sentais la magie... Et la voix d'Anna s'éleva soudainement, défiant Valerian, non sans s'être adressée à Cassandre auparavant qui se fendit d'un petit commentaire sur son sens du spectacle. Je ressentis son apaisement et cela me fit du bien...

Et même quand le bûcher prit fin, je la sentais tranquille, assurée que finalement, rien d'horrible n'arriverait et effectivement, la plus l'éteignit comme on éteint de vieilles braises... Je lui lançais un regard interloqué.

« Je ne pensais pas que vous pouviez faire ça. »

Le petit sourire qu'elle m'adressa m'indiqua que j'étais loin de savoir ce qu'elles étaient capables de faire et quelque chose se noua en moi. Elle me demanda alors de partir et j'acquiesçais. La foule s'éparpillait. Le cœur de plomb malgré ce miracle, j'emboitais le pas de Cassandre, conscient qu'il y avait encore bien des choses que j'ignorais la concernant... Mais que je ne laisserais aucun prêtre lui faire du mal.

[Fini pour Cassie et moi \o]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 134




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT] Sam 20 Juil - 9:47

Aaron, un mot magique pour m'apaiser et me faire cesser toute rebellions. Oui, Aaron avant tout, d'autant plus que je n'avais pas la meilleur réputation de la ville et que je risquais fort d'y perdre la vie si je n'y prenais pas garde. Mais qu'allait-il arriver à ces femmes ? Je n'en savais rien, mais j'eus un espoir lorsque le seigneur Hillam arriva et contra l'inquisiteur, toutefois l'homme avait de la ressource et il mit en déroute l'homme qui représentait à présent l'espoir. Pourquoi ? Pourquoi tant de haine et de violence dans ce monde ? Je veux dire, si les sorcières venaient à exister, elles n'avaient jamais levé la main sur nous, et je ne voyais pas les raisons d'une telle violence.

Mais alors que Destiny se glissait vers le seigneur, je sentis Robyn se tendre, elle n'allait pas ? Je n'eus pas le temps de prendre peur que déjà le maire intervenait et réclamait lui aussi une audience en ça présence. Victoire ? Non. Car lorsque je vis le feu s'embrasser, j'oubliais les mots de cette femme pour ne regarder que les flammes naissantes. Les sorcières était donc réelle ? À ce point ? Mais les hurlement des deux jeunes femmes m'empêcha toute pensée alors que mon regard était figé sur les flammes montante.

Finalement, le ciel lui-même vient en notre aide alors que l'orage apparut pour mettre fin à cette mascarade. Regardant l'inquisiteur reculer, je ne pus retenir un sourire alors que Robyn nous demandait de rentrer. Victoire ? Pour aujourd'hui et c'est ainsi que je suivis le père de mon fils, retrouvant bien rapidement Aaron avant d'oublier cette histoire pour m'occuper de son sourire.

Mais quand même, des sorcières ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur







Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que les esprits s'enflamment ! [EVENT]

Revenir en haut Aller en bas





Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant