Juste un lien | Seth







DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Juste un lien | Seth Jeu 24 Jan - 9:58

-Tu es malade Heaven ?

Je tournais les yeux vers Henry qui me regardait d'un air inquiet et lui souris doucement avant de me relever avec précaution. En fait, je me demandais si je ne couvais pas quelque chose depuis quelque jours. J'avais de fréquents vertiges, une fatigue persistante et des nausées a tout va. Pourtant, je n'avais détecté aucune fièvre.

 "Non, ça va aller Henry, ne t'inquiètes pas."

rassurais je mon frère en lui ébourriffant les cheveux ce qui le fit glousser de contentement. Si nous avions déménagé chez Seth, j'avais tenu a garder mon jardin et c'était là, au petit jour que je me tenais avec mon frère, occupés a récolté les plantes hivernales sous une légère couche de neige. Henry portait avec fierté les mitaines qu'Abby lui avait tricoté et je souris de le voir les exiber a tout va, même si il y avait quelque trous par ci par là. Un peu épuisée alors que je n'avais pas fait grand chose, je ramassais mon panier."Allez viens, rentrons."J'avais une envie terrible de m'allonger, même si j'avais encore beaucoup a faire, comme la lessive, le repas ou même jouer avec Abby...Mais là, toutes ces taches me semblaient insurmontables...Je pouvais m'accorder une petite heure de sommeil non ? Juste une heure, ce n'était pas grand chose. Il n'empêchait qu'une telle fatigue commençait a m'inquiéter, peut être devrais je demander a Seth qu'il m'ausculte parce qu'apparemment, les fortifiants qu je prenais ne servaient a rien.Silencieuse, je marchais en direction de notre foyer, Henry portant nos deux paniers et la chaleur de la cuisine me sautant au visage me fit pousser un petit soupir de contentement. Il ne faisait tout de même pas très chaud, autant le dire.

Totalement a plat, je me laissais tomber sur l'un des banc encadrant la table en chêne et levais les yeux sur mon frère :

"Peux tu les ranger ? Je vais me reposer un peu ici..."

Soucieux, Henry fixa sa soeur quelques secondes avant de sourire largement :

-Oui ! Je sais faire ! Tu m'as appris.

Je lui adressais un sourire fatiguée avant de poser mon menton au creux de ma main. J'allais me poser cinq minutes et ensuite...Ce fut le trou noir. Je m'endormis sans même m'en rendre compte et c'est une main sur mon épaule, me secouant doucement qui me fit ouvrir les yeux.Un peu déboussolée je me redressais et rencontrais le regard sombre de Seth.

."Ah...je crois que je me suis endormie..."

M'excusais je en étouffant un baillement avant de lui sourire.

"Ta tournée s'est bien passée ?"

Mon royaume pour un lit...Pourquoi étais je aussi fatiguée ? Cela n'avait aucun sens, je dormais pourtant très bien la nuit...Mieux, je m'endormais a peine la tête sur l'oreiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Lun 28 Jan - 19:30

Neuf mois que nous étions mariés, neuf mois que je goûtais le bonheur quotidien près de Heaven. Notre mariage se déroulait à merveille et nous étions presque encore en lune de miel tant le malheur ne semblait pas avoir d'emprise sur nous. Les disputes n'existaient pas entre nous. Du moins pour le moment. Abigail avait totalement adopté Heaven, allant même jusqu'à l'appeler maman, réclamant des câlins de la jeune femme quand elle se couchait le soir, la collant pour apprendre d'elle, de sa façon de se servir des herbes. Elle s'occupait de Henry, davantage encore qu'avant, puisqu'ils vivaient désormais sous le même toit. Mes appréhensions concernant le mariage s'envolaient facilement dés lors que je retrouvais les bras de Haeven où qu'elle posait un regard tendre ou amoureux sur moi. Elle parvenait à chasser les fantômes du passé, ces démons qui me hantaient... Le passé n'était pas toujours condamné à recommencer, nous avions les moyens de le changer... De briser les malédictions. Ouvrir les yeux et ouvrir mon cœur sur Heaven avait permis de vaincre celle de mon ex-femme.

Dommage qu'il ne soit pas si aisé de libérer Heaven de la sienne... Je l'avais acceptée, entièrement, mais je craignais pour sa vie malgré tout. Les Red Ridding Hood étaient partout, leurs effectifs renforcés et je craignais qu'ils ne lancent une véritable cabale. Heaven était déjà passée à deux doigts de se faire tuer, dénoncée publiquement...

Je terminais ma tournée, avant de revenir au foyer. Il y avait beaucoup de malade en ces temps froids et humides d'hiver. Les enfants toussaient, dévorés de fièvre, les vieillards succombaient, trop faibles pour guérir, malgré mes soins. Les maladies hivernales décimaient souvent les village, chaque année et nous ne pouvions rien y faire. Je n'étais pas sorcier, je ne pouvais pas faire de miracles, juste soulager quelques maux.

Je rentrais chez nous, pour apercevoir Heaven endormie, tête au creux des bras. Henry s'affairait dans son coin, alors qu'Abbie me suivait, pénétrant avec enthousiasme. Je la rattrapais au vol, avant de poser un index sur mes lèvres pour l'empêcher de hurler et sauter sur Heaven. Elle m'inquiétait. Elle était facilement épuisée et dormait anormalement longtemps depuis quelques jours. Couvait-elle quelque maladie ? Notre bonheur allait-il vaciller ?

« Allez avec Henry dans la salle d'à côté Abbie. »

« Elle est malade ? »

« Je ne sais pas chérie, je vais regarder, va jouer avec Henry. »

Elle hocha la tête solennellement, avant d'approcher du frère de Heaven, tirant sur sa tunique et l'emmenant plus loin, chuchotant en lui disant que j'allais m'occuper de Heaven. Doucement, j'approchais, remettant des buches dans le feu, avant de poser une main sur son épaule pour la réveiller doucement.

« Apparemment. Tu aurais été mieux allongée. »

Elle me demanda comment s'était passée ma tournée et je haussais les épaules, alors que mon regard sombre trahissait mon inquiétude.

« Plus ou moins bien... Il y a beaucoup de malades... Et des morts. »

Je fronçais les sourcils avant d'ajouter malgré tout :
 
« Tu es tout le temps épuisée Heaven et ce n'est pas normal. Tu couves peut-être quelque chose... A part la fatigue, il y a d'autres problèmes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Mer 20 Fév - 9:45

Je me frottais les paupières avant de sourire légèrement.

"Oui, mais je ne pensais pas m'endormir comme ça. Au début, je voulais juste me reposer un peu."

avouais je avec une petite moue contrite, mais c'était raté, je m'étais tout bêtement endormie sans signe avant coureur. Fort heureusement, Henry était capable de se gérer tout seul, nul doute qu'il avait dût jouer dans son coin sans me déranger. Un coup d'oeil rapide sur la salle m'apprit qu'il n'était plus là mais en tendant l'oreille, je pouvais entendre la voix d'Abby, elle devait sûrement être avec lui. Je reportais mon attention sur mon mari, lui souriant doucement tandis que mon regard s'assombrissait un peu. Oui, la saison n'était pas clémente avec les villageaois.

"Dure journée alors...Tu fais ce que tu peux, je le sais."

Je lui saisis la main pour la baiser doucement en signe de soutiens avant de laisser une légère surprise traverser mon regard.

"C'est vrai, en ce moment, je dors tout le temps, la preuve, j'ai réussis a m'endormir sur la table..."

Je soupirais doucement avant de reprendre.

"Ne t'inquiètes pas, cela va passer. Je n'ai pas fièvre, ni de tremblements, juste des nausées et des vertiges. Bizarrement, je ne supporte plus l'odeur de l'agneau ni celle des cèpes. Ca me retourne l'estomac."

avouais je avec une moue contrariée avant de me lever avec précaution.

"Ce n'est rien, tu as faim ? J'ai fais de la soupe de légume et un bon morceau de boeuf bouilli."

Je ne tenais pas a l'inquiéter plus que cela. Après tout, je n'avais pas de fièvre ni rien, sortit de cette fatigue chronique et de mes nausées, je me sentais bien dans l'ensemble alors inutile d'affoler Seth pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Ven 1 Mar - 10:58

Comment ne pas être inquiet devant la fatigue chronique de mon épouse ? Impossible. Je ne la connaissais pas sous ce jour, c'était quelqu'un d'énergique, de dynamique, pas du genre marmotte, à s'endormir n'importe où... Elle était patraque depuis quelques temps et je craignais qu'elle ne couve quelque maladie.

« C'est que tu as besoin de dormir. »

Et ce n'était pas franchement rassurant, parce que ses nuits étaient complètes. Que couvait-elle ? Un mauvais rhume ? Malheureusement, l'hiver était rude, froid, humide, et j'avais déjà perdu plusieurs villageois, pas assez forts pour enrayer le mal qui les rongeait. Je refusais de perdre Heaven. Pas après avoir si chèrement acquis mon droit à un peu de bonheur. Étrangement, j'aurais penser que les loups garous étaient plus résistants que les humains et ne tombaient pas malade, mais je n'avais aucune certitude à ce sujet.

« Ce n'est malheureusement pas toujours suffisant... »

Je soupirais. Pas la peine de m’apitoyer sur moi. C'était elle le sujet de la conversation et je repris une attitude plus professionnelle alors que je lui demandais si elle avait d'autres symptômes. Elle tenta de me rassurer, avant de parler de nausées et de vertiges, ainsi que de dégoûts face à l'odeur de certains aliments. Cela pouvait être plain de choses et... Et alors qu'elle me parlait de nourriture, une idée me frappa soudainement. Si bien que je ne lui répondis pas, n'osant pas vraiment y croire et l'espérant tout autant. Sans aucun rapport avec le bœuf bouilli ou ma propre faim, je l'observais avant de demander le plus calmement possible et sans laisser paraître la moindre trace d'une possible excitation à l'idée qu'elle soit... enceinte ?

« Heaven, de quand date ton dernier cycle ? »

Se pourrait-il qu'elle n'y ai pas prit garde ? A moins que parce qu'elle était une louve, ce n'était pas totalement régulier ? Les louves pouvaient-elles avoir des enfants avec les humains, pouvaient-elles enfanter ? Nous n'avions aucune réponse à ce sujet, et nous n'avions pu qu'essayer, espérer que notre foyer résonnerait un jour des cris d'un nouveau né. Abby adorait l'idée d'avoir une petite sœur ou un petit frère, mais ces choses là prenaient parfois du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Dim 24 Mar - 21:14

"J'ai l'impression de ne faire que cela."

marmonnais je doucement alors que Seth me disait avoir besoin de sommeil. Il n'avait pas tord, mais j'avais la sensation de passer mon temps à dormir. COmment avais je fait pour réussir a m'assoupir sur la table commune ? Aucune idée vraiment, sans parler du reste. Je préférais lui demander comment c'était passé sa journée et je vis la lueur de tristesse et d'impuissance qui ombra un instant ses iris sombres. Oui, il ne pouvait pas sauver tout le monde, même si il était réputé bon guérisseur, si on oubliait le côté fils du malin évidemment. L'hiver était bien trop rigoureux en ce moment. Je pris sa main, en caressant doucement la paume

"Tu ne peux pas faire de miracles."

Et puis j'enchainais sur mes symptômes a sa demande. C'était vrai que c'était assez étrange. Je n 'avais pas de fièvre, pas de toux, rien de ce qui pouvait laisser présager un rhume ou une pneumonie. Quelque part, c'était aussi rassurant qu'angoissant. Au moins, si on pouvait déterminer ce que j'avais. J'essayais de ne pas l'inquiéter outre mesure, cela ne servirait a rien et me levais dans l'intention de lui servir une écuelle de soupe. Je plongeais la louche dans le liquide lorsque sa question me fit hausser les sourcils...J'avais appris depuis longtemps a ne pas rougir a ce genre de curiosité, surtout si c'était Seth qui me posait la question, il n'y avait rien de honteux dans le fait d'avoir son cycle, même si il était rare qu'un homme aborde ce sujet tabou.

"Mmmmh....Je ne sais plus, je n'ai jamais été très régulière et je t'avouerais que je n'y prête par forcément atten..."

Je m'arrêtais subitement avant d'ouvrir de grands yeux.

"Est ce que...Tu pense que je pourrais...Etre enceinte ?"

demandais je presque hésitante tant cette idée me paraissait sinon irréalisable, parfaitement incroyable. je ne m'étais jamais posé la question d'avoir des enfants, enfin si lorsque l'on avait décidé de se marier mais sans tenter de creuser la question. Après tout, j'étais maudite alors l'idée que Dieu ne me refuse l'enfantement m'était familière...Alors j'avouais que là, alors que je semblais figée au dessus du chaudron...Cette idée me semblait particulièrement merveilleuse tout à coup...Un signe divin ? Je l'espérais fortement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Jeu 11 Avr - 11:06

    « Ce n'est peut-être pas qu'une impression. »

    Je souris, légèrement taquin alors qu'elle se transformait en marmotte depuis quelques semaines. Mais je pouvais bien en plaisanter, j'étais en réalité inquiet de son état de santé et de cette propension à ne faire que dormir, à traîner une fatigue chronique alors même qu'elle dormait bien la nuit et ne faisait rien de plus fatiguant que d'ordinaire. Je m'étais posé la question de savoir si ce n'était pas Abbie qui l'épuisait. J'étais habitué à l’enthousiasme de ma fille, mais pas Heaven, pourtant elle prenait soin de Henry qui n'était pas de tout repos... les deux conjugués pouvaient-ils expliquer son état ? J'en doutais... Abbie était débrouillarde et bien que réclamant de l'attention, elle n'était pas épuisante.

    Alors quoi ? Une maladie ? Couvait-elle quelque chose ? L'hiver était rude, les maladies s'emparaient des plus fragiles et les emportait souvent, sans que je ne puisse rien y faire. Je ne pouvais pas lutter contre la volonté de Dieu. Et c'est ce que Heaven me confirma en me prenant la main et en me répliquant que je ne pouvais malheureusement pas faire de miracles. J'esquissais un sourire.

    « Si c'était le cas, je ne serais plus considéré comme le fils d'une sorcière et du diable, c'est certain... Quoique, les gens pourraient encore penser que c'est maléfique... »

    Je haussais les épaules. Étrange dualité de la part des villageois. Certains me craignaient, mais craignaient davantage encore la mort et se risquaient à me demander mon savoir pour guérir un proche ou se guérir soi même. D'autres ne prêtaient pas foi aux rumeurs, connaissant ma mère qui n'avait rien d'une sorcière et était une honnête femme.

    Je demandais alors à Heaven ce qu'elle ressentait, ses autres symptômes et plus elle m'en parlait plus une idée germait dans mon esprit, une hypothèse à laquelle je n'osais pas vraiment croire, préférant me montrer prudent, même si mon cœur bondissait déjà de joie et que je restais suspendu à ses lèvres, attendant sa réponse qui allait peut-être me conforter dans mon intuition. Elle me répondit qu'elle ne savait pas, n'ayant jamais été régulière et n'y faisant pas attention, avant que son esprit ne fasse le lien également, je le vis à son regard.

    Elle me demanda alors si elle pouvait être enceinte, avec une hésitation touchante. Un sourire s'épanouit sur mon visage,

    « Et bien, si n'importe quelle femme me décrivait les mêmes symptômes que toi avec un retard dans son cycle, oui, je lui affirmerais qu'elle est enceinte... pourquoi cela serait-il différent avec toi ? »

    J'approchais et l'embrassais alors, fou de joie à cette idée, malgré une peur latente d'une fausse joie ou d'un réel problème de santé alors que je m'emballais peut être pour rien... Je tentais de faire taire mes angoisses en reprenant d'un ton léger tout en chuchotant à son oreille :

    « Ce n'est pas faute d'essayer, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 177




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Lun 19 Aoû - 11:26

Je ne savais plus quoi penser. C’était vrai que j’étais anormalement fatiguée malgré les heures de sommeil que je cumulais. Je me sentais parfois nauséeuse, enfin surtout avec certaines odeurs. Mon cycle était totalement instable donc, je ne m’inquiétais pas forcément mais a la lumière de ce que me disait Seth…Figée avec ma louche suspendue au dessus du chaudron.

« Et bien…Je…Je ne sais pas, je veux dire…Je suis une louve…Je ne sais pas comment ça se passe… »

Balbutiais je doucement, murmurant le mot louve avec discrétion. On disait Seth fils du diable, ce qui était totalement faux, bien évidemment, mais murmurer que moi j’étais louve, cela ne serait que vérité. J’avais déjà été accusée, de quoi éveiller des soupçons. Je souris contre ses lèvres, même si j’étais soudainement pétrie d’angoisse. Pourtant, ce n’était pas comme si je ne connaissais pas la naissance, j’avais assisté ma mère plus souvent qu’a mon tour mais là, c’était de moi dont il s’agissait, et bizarrement, tout mon savoir semblait , et bizarrement, tout mon savoir semblait s’être subitement évanoui. Et puis, il y avait la composante du loup. Comment mon corps allait-il changer avec ce bébé logé en son sein ? Cela serait il dangereux ? Cela pouvait il le tuer ? C’était des questions que je gardais pour moi, ne voulant pas inquiéter Seth pour le moment. Après tout, j’étais sans doute enceinte depuis plus d’un mois non ? Ce qui voulait dire que j’avais déjà traversé une pleine lune enceinte et je n’avais pas fait de fausse couche…Sans doute que je m’inquiétais pour rien. Mais je ne pouvais pas m’en empêcher.

« C’est vrai que nous n’avons pas ménagé nos efforts »

Répondis-je en rougissant légèrement. De fait, notre vie commune ou notre mariage était plutôt sulfureux. Je ne le niais pas et les jours de labeurs ou même la monotonie n’avait pas entamés notre passion l’un pour l’autre. Je m’en réjouissais n’en doutez pas. Cela dit un léger nuage vint ombrer mes iris accompagné d’un soupir tenu tandis que je déposais la louche de bois.

« Seth…Je serais la plus heureuse des femmes de porter ton enfant mais…J’ai peur également. Ce que je suis… »

J’inspirais profondément en baissant un peu le front.

« Il sera mon ainé… »

Finis je dans un murmure presque horrifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 151




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth Dim 25 Aoû - 16:46

    « Moi non plus, mais je sais comment ça se passe pour les femmes et tu présentes tous les signes, Heaven... »

    C'était là la concrétisation de notre amour, de notre mariage non ? Nous en avions parlé maintes et maintes fois, ne sachant pas si cela était possible, mais ayant très envie de fonder une famille. Bien sûr, j'avais Abbie et je n'avais aucunement l'intention de la remplacer. J'étais certain qu'elle serait ravie de la nouvelle, si toutefois, mes soupçons étaient exacts. Et Heaven voulait être mère, malgré tout, malgré ses propres peurs et sa nature. Je lui fis remarquer que nous n'avions pas ménagé nos efforts pour avoir un enfant, ce qu'elle m'accorda en rougissant légèrement, un peu gênée... Mais ce qui aurait du être une nouvelle formidable ne le fut pas tant que cela, alors que je voyais ses beaux yeux clairs s'assombrir brutalement, tandis que quelque chose lui passait par la tête.

    Elle balbutia alors être heureuse de porter notre enfant, mais également avoir peur, en raison de sa raison et je lui lançais un regard un peu surpris et surtout d'incompréhension, jusqu'à ce qu'elle me rappelle qu'il sera son aîné. Là, je compris ce qu'elle avait en tête... Ce besoin viscéral des loups de mordre leur premier né pour assurer la lignée, pour engendrer un loup encore plus puissant. C'était la menace qui planait au dessus de ma propre tête. Mon père étant un loup, il pouvait revenir n'importe quand pour venir accomplir sa besogne. Une chose que ma mère redoutait depuis des années.

    « Heaven... »

    Je soupirais, avant de m'approcher d'elle, l'entourant de mes bras et déposant un baiser dans son cou.

    « Nous avons encore le temps de réfléchir à ce problème... Si tu dois le... le mordre, cela ne se fera pas avant de longues années. Et même si cela arrive, est-ce si terrible ? Tu n'es pas un monstre. Tu ne tues pas les villageois. Tu as choisi ta voie et ce n'est pas celle du mal. »

    Je fermais les yeux, frottant mon visage contre sa peau.

    « Tous les loups ne sont pas maléfiques. Et puis, cela n'arrivera peut-être pas... ne t'angoisse pas avec cela, c'est mauvais pour l'enfant et nous ne pouvons rien y faire pour le moment. Réjouis-toi plutôt, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur







Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un lien | Seth

Revenir en haut Aller en bas