Jorah Cian Greenoak







DISCUSSIONS : 34




MessageSujet: Jorah Cian Greenoak Mer 6 Juin - 19:54


Greenoak Jorah Cian

ft • Iain Glen
first : tell me your name stranger

SCÉNARIO PERSONNAGE INVENTÉ POSTE VACANT

NOM COMPLET Greenoak, Jorah Cian • ÂGE 50 ans• DATE DE NAISSANCE 2 Février 1472 • MÉTIER chevalier mercenaire • ORIENTATION SEXUELLE hétérosexuel • SITUATION AMOUREUSE veuf - situation actuelle compliquée • SITUATION FAMILIALE renié par sa famille • CAMP REJOINT Celui de la famille Silverwind • DÉJÀ MORDU ? Niet

EMPLACEMENT DE LA MAISON NORD SUDEST OUEST
Je préfère l'AUBERGE chambre individuelle s'vous plaît !
then : tell me who the hell are you

Je n'aime guère parler de moi mais bon puisqu'il le faut... *soupire* Je me qualifierais de loyal, fidèle, courageux voir téméraire sur les bords mais que serait la vie s'il n'y avait pas un peu d'action, fin stratège. Je suis également têtue comme une mule je le reconnais, je tiens cela de mon père. J'aime le "pouvoir" même trop qu'il faut m'en éloigner. Je réfléchis avant de me lancer. Mais qui sait en avance les conséquences de nos actes? Personne évidement. S'il il a quelqu'un qui me tape trop longtemps sur les nerfs il y a de fortes chances qu'il soit juste un "peu" cabossé, et s'il est l'ennemi de mon maître c'est simple j’exécute les ordres.

J'avoue me battre contre le démon nommé "alcoolisme". Mais il apaise mon chagrin, ce mal qui me ronge jusqu'à la moelle. Il me donne parfois plus de courage.
Je ne suis pas libertin. Depuis la perte tragique de mon épouse je n'ai touché rarement une femme depuis. Je suis veuf. Je suis un peu rustre et je ne mâche pas mes mots. Autant être franc.

Mes peurs? Je n'ai point peur de mourir ni de souffrir, c'est notre destiné. J'ai peur seulement de perdre mes maîtres en particulier ma maîtresse, Cersei Silverwind. Je l'aime comme si elle était ma propre fille. Même peut-être plus...
Mon rêve est de retourner sur mon île, l'Irlande? pour y mourir.
relax : we will not juge you


Prenez-vous des décisions basées sur votre réflexion ou votre coeur ?
La logique est clé; mon cœur me blesse habituellement plus à la fin
Que serait la vie sans passion ?

Comment vous décririez-vous vous-même ?
Indépendant, j'aime m'aventurer seul(e) dehors
Un peu dépendant, je n'aime pas être seul(e)
Un papillon social, plus on est de fous plus on rit
Introverti(e), j'aime être seul

Accepteriez-vous un mariage arrangé ?
Bien sûr, je crois que l'on peut développer de l'amour pour quelqu'un
Absolument pas, l'amour est quelque chose que l'on ne peut forcer

Par quel type de personne êtes-vous physiquement attiré(e) ? ...
Le genre robuste avec une forte carrure
La douce nature, personne attentionnée
De préférence d'un âge supérieur
Je ne suis pas attiré(e) par un type spécifique

Fuirez-vous avec une personne par amour ?
Oui
Non

Qu'est-ce qui est important pour vous dans la vie ?
Moi, moi et moi
Mes amis et ma famille
Ce dont j'ai besoin là où je suis

Prenez-vous des risques ou préférez-vous rester en sécurité ?
Si on joue avec le feu, on se ferra brûler
Absolument, je vis chaque jour comme s'il était le dernier

Comment gérez-vous un problème ?
Je le prend comme il vient
Je l'évite en espérant qu'il s'efface
Les mensonges ne font jamais de mal
Je le supporte même si les choses se corsent

Préfériez-vous vivre une vie de luxe ou l'amour ?
Qui a besoin d'amour quand on a l'argent
L'argent ne peut pas acheter l'amour

Comment imagineriez-vous le rendez-vous parfait ?
Un dîner romantique dans un restaurant chic
Cuisiner le dîner ensemble et câlins sur le canapé
Aller danser et chanter dans un karaoké
Un pique-nique dans le parc, suivi par une belle et longue promenade


after all : we're just ordinary men


PRÉNOM Solène • SURNOM Darkjubilee • ÂGE 16 ans • COMMENT JE SUIS ARRIVÉ ICI Surprise surprise! de retour! • DISPONIBILITÉ5/7 en vacances et dès la rentrée des stylee 2 voir1/7 • UN MOT POUR LA FIN Euh... Miaou?

LE CODE OK BYE DEST'



Dernière édition par Jorah C. Greenoak le Ven 8 Juin - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 34




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Mer 6 Juin - 19:58


the story of my life

Dressez vous sans relâche jusqu’à ce que les moutons deviennent des lions.


Je suis né dans le conté de Wicklow, en Irlande, le deuxième jour du deuxième de la mille quatre cent soixante douzième année de notre ère. Mon père était seigneur des lieux. J'étais son seul fils unique. Mon enfance se passa sans problème bien que je n'aimais guère la religion du Christ qu'essayait avec peine de m’enseigner le Père Rhys. Je préférais la stratégie militaire et le maniement des armes.

Je fus marié très jeune à une fille de la petite noblesse d'Athy. Elle eus trois fausse couches, elle mourus à la troisième. J'étais veuf à 22 ans. Puis le comte de Sligo se rebella contre le légat du roi d'Angleterre. Bien que je n'aimais guère les Anglais mon père devait sa loyauté au Roi. Je le suivis en temps qu'écuyer. Ce fut m'a première grande bataille à Ballymote. Nous fûmes victorieux. Je fus adouber chevalier pour être un des ceux qui ont été les premiers sur les remparts du Castel Ballymote. Des jeux de joutes furent organisées en l'honneur de ses joutes. Mais la fille de Lord Armaght me fit tourner la tête. Je pris ses couleurs. J'étais sûrement fou mais cela me donna une force inouïe. J'ai gagné malgré que mon dernier adversaire failli être désarçonné. J'ai demandé à Lord Armaght la main de sa fille. A ma grande surprise il me l'accorda.

Mais les réjouissances de ce mariage ne dura guère que sept années. Ma nouvelle épouse que j'aimais de tout cœur mourus elle aussi d'une fausse couche. Je fus ébranlé par sa mort. Après un an de deuil, j'ai décidé de me retirer de l'héritage de mon père. Ce jour ce fut la première fois que je vis dans ses yeux une lueur de colère. Je me souviens qu'il s'était levé de son siège me toisant de son regard de faucon. « Es-tu sûr de ta décision Jorah?
- Oui Père. Absolument sûr.
— ais-je déclaré — Je renonce à votre héritage, je renonce à devenir Lord de Wicklow.
- Jorah! Tu es mon seul fils!
— s'est-il exclamé. Je ne disais rien. — Eh bien vas t'en! ET NE REVIENS JAMAIS!!»
Je n'avais pas demandé mon reste. Je m’apprêtai à sortir de la salle d'honneur quand mon père me lançait haut et fort: « Si jamais tu reviens, je jure que tant que je vivrais je te tuerais de mes mains Jorah! Tu n'est plus mon fils!»
Je ne l'ai pas écouté d'avantage. Une heure après j'avais quitté Wicklow avec armes, armure, monture et bourse pleine. Je ne reverrais plus ma chère terre depuis l'heure où je vous parle. Je suis partis vers Dublin. Sur la route j'ai rencontré un chevalier ivrogne dont je ne sais plus le nom. Il fut mon premier maître. Je devais lui servir de garde du corps et de larbin pendant qu'il allait se soûler et jouer à dilapider le reste de son argent et ma paie à l'occasion. Je dus souvent me battre contre les gardes de ses principaux débiteurs. Je le servais avec loyauté même si cela me répugnai je finissais par m'y habituer. A la servitude. Puis il est mort d'avoir trop bu. Je l'avais averti mais il ne m'écoutait guère plus que si j'étais invisible.

J'ai changé de maître tant de fois en dix-huit longues années. Des bons, des mauvais des tyranniques etc. Un jour à Dublin, mon dernier maître était un noble ambitieux et vil mais je lui devais loyauté même s'il me répugnait. Il me fit venir dans son bureau. Il était assis sur son fauteuil au contour doré. La pièce était baignée dans l'opulence. J'avais en horreur cette décoration. C'était vraiment jeter l'or par les fenêtres. D'ailleurs il était vêtu de manière très ridicule. C'était presque comique à le voir. On aurait dit un oiseau au plumage passé sous l'acide. Il avait sourit en me voyant. « Ah Jorah! Mon cher et fidèle mercenaire! Du vin?»
J'ai refusé d'un signe de tête. Je n'aimais pas que quelqu'un me donne du vin gratuitement cela annonçait une tâche déplaisante. « Vous m'avez demandé my Lord?
- Oui en effet... Hum! Je veux que tu me rende un service
- Un service my Lord?
- Tu va tuer Lord Barrington
— il sert servis en vin et buvait.
- Lord Barrington? — m'étais exclamé stupéfait — Mais c'est un proche du légat du Roi!
- Et alors? Tout ce que je te demande c'est juste de le tuer ce n'est pas la mer à boire non? »

Je l'ai haïs à cette minute mais j'ai quand même fait le "travail". Une fois fait mon "maître" m'avait trahis. Par une colère sourde je l'ai blessé et massacré les soldats du prévôt de Dublin. Ma tête fut aussitôt mise à pris en Irlande. Je devais fuir mon pays. Je mis voile vers l’Écosse. Là bas, je dus vendre mon cheval pour payer le voyage. Puis je me suis remis à errer jusqu'à ce petit village nommé Daggerhorn en 1522. On y disait que des Loups-Garous pullulaient dans la région. Cela me faisait ni chaud ni froid. Personne ne viendrait me chercher ici. Je pris une chambre à l'auberge. Puis je rencontrais Reghan Silverwind...

J'étais un train de me soûler en vain quand il est venu me voir. Je m'étais demandé que me voulait un gamin de dix neuf ans. Ces cheveux argentés me laissaient perplexe. Il me paya une chope de bière. Je lui ai demandé pourquoi venait-il à moi. « Mais pour acheter tes services bien sûr!
- Avez vous de quoi me payer?
- Dix livres par jour te suffit-il?
- J'avais acquiescé d'un signe de tête- Nous sera tu fidèle et loyal envers moi et ma sœur?
- Oui seigneur...
- Quel est ton nom mercenaire?
- Jorah Greenoak
- D'où viens-tu?
- D'Irlande seigneur
- Comme ma sœur et moi même! Bien! Sers nous bien Jorah! »
s'exclama-t-il.

Je devins en effet un loyal soldat envers les Silverwind. Reghan me raconta que leur famille était l'une des plus ancienne d'Irlande et qu'ils étaient Loup-Garous. Cela me perturba guère. J'étais un criminel. Mais mon jeune maître n'en m'en dit pas plus. Sa sœur, Cersei, était plus sociale. Elle voulait retourner chez elle. Moi aussi j'aimerais rentrer en Irlande. Nous développâmes une sorte d'amitié en quelque sorte. Elle se confit à moi et je l'écoute. Reghan n'y voyait aucune abjections je pense, il m'avait en partie engagé pour protéger sa jeune sœur.




Dernière édition par Jorah C. Greenoak le Mar 12 Juin - 21:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 182




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Jeu 7 Juin - 12:23

Ouais !!!! Bienvenue mais faut continuer ta fiche si tu veux être validé (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 34




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Ven 8 Juin - 16:38

oui merci je sais >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 182




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Lun 11 Juin - 20:52

Bon, je te valide même si ton histoire est un peu trop courte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






DISCUSSIONS : 34




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Lun 11 Juin - 20:55

Pfuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh! >.< Elle fait plus de vingts lignes-euh!
Bon j'vais essayé de la faire plus longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Mer 13 Juin - 0:07

Moi je trouve ça très bien! RE-bienvenue Smile

Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 34




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak Mer 13 Juin - 20:09

Merci euh... Lord Reghan ?

Julie l'histoire te convient ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur







Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jorah Cian Greenoak

Revenir en haut Aller en bas