★ Shakespeare J. McCartney ★ I could be the King.







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: ★ Shakespeare J. McCartney ★ I could be the King. Ven 6 Mai - 16:36

McCARTNEY, Shakespeare Jillian


SCÉNARIO PERSONNAGE INVENTÉ

NOM COMPLET Shakespeare Jillian McCartney ÂGE 26 ans DATE DE NAISSANCE 6 août 1496 MÉTIER Envoyé secret du Roi AVATAR Ian Somerhalder ORIENTATION SEXUELLE Bisexuel CAMP REJOINT Red Ridding Hood DÉJÀ MORDU Non SITUATION AMOUREUSE Célibataire, et pas prêt de se mettre en couple SITUATION FAMILIALE Seul et unique « survivant »...

Intransigeant, trait obligatoire pour mon « métier » † Je peux paraître froid & distant † Je suis extrêmement rusé ! † Ainsi que très très bon comédien † Je change donc facilement de casquettes pour tous les rôles que je dois endosser en tant « qu’espion » † Je ne pourrais pas le faire sans avoir une grande culture générale † Je ne manque pas d’agilité et d’habilité ( acquis par exercices ) † Je n’ai pas peur de l’imprévu ou du danger, je vis avec tous les jours † J’ai appris à parler pour ne rien dire, et donner l’impression d’en dire beaucoup sur moi… Mais en restant en réalité silencieux sur ma vie † Je ne suis cependant pas un être insensible, dépourvu de cœur et vivant tel un robot ( anachronisme, je sais xD mais y a bien des loup-garous… ) † Protecteur, je ne laisse rien arriver aux personnes que j’aime… Même si cela doit me coûter autre chose †
J’aime les petits plaisirs de la vie comme l’alcool et les femmes † J’use énormément de mon charme et de ma sensualité † Hors sujet mais mon petit péché mignon sont les fraises… Je pourrais en manger pendant des heures † En parlant de ça : je suis un vrai glouton † Et un génie ( * out * ) † Petit point important : je n’aime pas les enfants, même si je dois faire semblant de l’inverse

Mon secret est tout simplement à découvrir dans mon histoire...


Prenez-vous des décisions basées sur votre réflexion ou votre coeur ?
La logique est clé ; mon cœur me blesse habituellement plus à la fin
Que serait la vie sans passion ?

Comment vous décririez-vous vous-même ?
Indépendant, j'aime m'aventurer seul(e) dehors
Un peu dépendant, je n'aime pas être seul(e)
Un papillon social, plus on est de fous plus on rit
Introverti(e), j'aime être seul

Accepteriez-vous un mariage arrangé ?
Bien sûr, je crois que l'on peut développer de l'amour pour quelqu'un
Absolument pas, l'amour est quelque chose que l'on ne peut forcer

Par quel type de personne êtes-vous physiquement attiré(e) ? ...
Le genre robuste avec une forte carrure
La douce nature, personne attentionnée
De préférence d'un âge supérieur
Je ne suis pas attiré(e) par un type spécifique

Fuirez-vous avec une personne par amour ?
Oui
Non

Qu'est-ce qui est important pour vous dans la vie ?
Moi, moi et moi
Mes amis et ma famille
La gloire et la fortune
Ce dont j'ai besoin là où je suis

Prenez-vous des risques ou préférez-vous rester en sécurité ?
Si on joue avec le feu, on se ferra brûler
Absolument, je vis chaque jour comme s'il était le dernier

Comment gérez-vous un problème ?
Je le prend comme il vient
Je l'évite en espérant qu'il s'efface
Les mensonges ne font jamais de mal
Je le supporte même si les choses se corsent

Préfériez-vous vivre une vie de luxe ou l'amour ?
Qui a besoin d'amour quand on a l'argent
L'argent ne peut pas acheter l'amour

Comment imagineriez-vous le rendez-vous parfait ?
Un dîner romantique dans un restaurant chic
Cuisiner le dîner ensemble et câlins sur le canapé
Aller danser et chanter dans un karaoké
Un pique-nique dans le parc, suivi par une belle et longue promenade


& toi alors ?


PRENOM Flora PSEUDO Pony AGE 17 ans COMMENT AS-TU DECOUVERT DAGGERHORN Je ne répondrai qu'en présence de mon avocat. LE CODE OK BY HARRY DISPONIBILITE 4/7 SOUHAITES-TU ÊTRE PARAINÉ(E) Non mais je parraine AUTRE CHOSE À AJOUTER Vous me devez les respect... Cool



Dernière édition par Shakespeare J. McCartney le Ven 6 Mai - 20:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ★ Shakespeare J. McCartney ★ I could be the King. Ven 6 Mai - 16:36

ton histoire

Je m'appelle Shakespeare. Shakespeare Jillian McCartney ( très grand ancêtre de Paul^^ Razz ). J'ai aujourd'hui vingt-six ans, et... On peut me considérer comme « espion du Roi », c'est ainsi que nous avons décidé d'appeler ma profession qui consiste en soutirer des informations, déposer tous les messages secrets, remplacer des personnalités, et parfois même empoisonner quelques petites personnes qui feraient un peu d'ombre au pouvoir de Sa Majesté ( le pire des cas bien entendu ). Trois mots importants : discrétion, agilité, fidélité. Il y en a d'autres dans la réalité, mais ceux-là sont peut-être les plus importants. Apparemment, raconter son histoire est un passage obligatoire... Sachant très bien que personne ne va la lire, je vais me permettre de vous révéler quelques petits points dont je n'ai pas osé « discuter » plus haut...

Je suis né le six août 1496, à Londres... Dans le fameux palais du Roi. Ma mère était une jeune servante d'une vingtaine d'année qui, née pauvre, avait eu de la chance d'avoir ce travail : elle était logée, elle était nourrie, et pouvait envoyer une partie de l'argent qu'elle gagnait à ses parents... Mais elle était aussi extrêmement jolie. Ses cheveux, qu'elle se devait d'attacher en chignon, étaient blonds et lui tombaient en cascade sur les épaules quand elle les détachait le soir. Ses yeux étaient d'un bleu étincelant, dont j'ai eu la chance d'hériter... Et comme tout bon Roi, il lui fit la cour, et coucha avec elle plusieurs fois. Jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte : de moi. Voici donc mon plus gros secret, j'étais le fils illégitime du Roi.


Le soleil venait de se coucher, et l'enfant d'Armance était né. Elle refusait de donner le nom du père, même ses parents ne le connaissait pas. Elle s'était promise de ne rien dire sur son identité, et comptait bien tenir cette promesse. Il valait mieux, pour tous. Quoi qu'il en soit, il s'agissait d'un beau petit garçon, qui semblait avoir les même yeux malicieux de sa mère... Peut-être aura-t-il hérité quelque chose de son père ? Il n'avait que deux jours, et déjà une question se posait : allait-il devoir être mis au courant sur son origine, ou allait-elle devoir lui mentir ? Elle devait lui en parler, qu'il le veuille ou non, qu'il y accorde une importance ou non : Shakespeare, car c'est le nom qu'elle lui avait donné, était son fils, et roi ou non, il devait assumer la “ vérité ” que l'enfant allait devoir croire. Elle entra par la porte de service avec le petit dans ses bras, ayant bien vérifié que personne ne la suivait. « Je ne veux pas lui mentir, il devra savoir, plus tard... ». Le jeune Roi, devant la fenêtre, se retourna et s'approcha du petit garçon qui dormait profondément « Il le saura en temps voulu ».


« Shake, vas aider ton oncle dans les jardins du Roi pendant que je vais voir tes grand-parents, tu seras gentil » Âgé de dix ans, j'acceptais avec un grand sourire et courrais vers les petits orangers. J'adorais aller dans les jardins, ça avait toujours été mon endroit favori du “château-palais” tout entier. Il faisait beau aujourd'hui, et mon anniversaire était dans deux semaines : j'allais avoir onze ans, j'allais être grand, enfin ! Je faisais tout ce que mon oncle me disait de faire, que ce soit d'aller chercher de l'eau pour son arrosoir, ou de tenir quelque chose pendant qu'il tentait quelques manœuvres délicates que j'admirais. J'étais tellement impliqué que je ne vis même pas le temps passer. Je retournais dans la chambre de maman et moi, et je ne la trouvais pas. Elle aurait du être rentrée de chez papi et mami, elle devait juste leur apporter “une surprise” comme tous les mois... Je la verrai demain. Je me couchais, et m'endormais rapidement, repensant à toutes ces oranges qui embellissaient ces arbres magnifiques.

Maman est partie pour toujours il y a maintenant cinq ans. Les autres employés du château ont bien pris soin de moi, mais je sais que je ne suis plus le même. J'ai mûri, bien sûr, mais cet évènement m'a bel et bien changé, je le sais maintenant. Je ne veux plus être ce garçon heureux de tout et plein de joie de vivre, je ne peux plus. Je suis aujourd'hui un adolescent légèrement renfermé, qui a eu la révélation la plus choquante de sa vie. Il me l'a dit.
Après la mort de maman, le Roi m'a déclaré comme « enfant du Royaume ». La raison était que ma mère lui avait été d'une très grande aide, que pour une femme venue d'un monde pauvre, elle avait été dotée d'une très grande intelligence... Et que son enfant méritait de savoir qui elle avait été pour la Couronne. J'avais tout cru... Et bien tu m'étonnes qu'il l'aimait bien... Elle lui avait fait un gosse ! Je ne savais pas comment réagir. Je devais rester caché ou presque, vivre comme si je n'avais jamais appris ce genre de nouvelle, continuer à faire comme si de rien était. Enfin, il a cependant entrepris quelque chose : dés aujourd'hui, j'allais devoir être “éduqué” : savoir lire, écrire, me battre, et d'autres choses... Pourquoi donc ? Ce n'est pas comme si j'allais devenir prince... J'allais avoir un petit poste au palais, et servir mon soit-disant père. Bref... On ne conteste pas la décision du Roi. Je vais à tous ces cours. D'ailleurs, j'aime bien les entraînements aux combats.


Toutes ces heures à m'apprendre ces choses avaient donc un but : faire de moi un espion, évidemment. J'aurais du y penser plus tôt. Savoir lire et écrire était la base, les rudiments... Je devais ensuite savoir me battre pour me protéger ; je devais connaître les plantes pour savoir lesquelles étaient mortelles, lesquelles étaient médicinales, etc. ; je devais être souple et silencieux... Cinq ans pour apprendre que j'allais travailler pour lui dans le même secret que ce qui nous liait. Officiellement, j'étais « l'enfant du royaume » logé au palais, mais j'étais aussi un espion... très bien payé, ce qui me permettrait de faire encore mieux vivre mes grand-parents qui chaque année devenaient de plus en plus fragiles. Il me donnera ma première mission demain, et j'avoue que je stresse énormément.

J'ai eu l'autorisation d'engager quelqu'un qui pourra me suivre dans mes missions. Je n'ai bien évidemment pas fait de casting ou je ne sais quoi... J'ai du faire connaissance avec plusieurs personnes, usant de mon charme et de quelques astuces pour découvrir les parties les plus profondes d'elles-même, et savoir si elles étaient aptes ou non à entreprendre ce métier sans tout faire saboter à chaque fois... Et je l'avais trouvé : Chris. Je n'avais que vingt-quatre ans, et il était encore plus jeune que moi, mais nous nous entendions bien, sans que j'ai à me déguiser derrière un personnage. Il allait m'accompagner à toutes mes missions, c'était une nouvelle vie pour lui.

Le Roi ( je suis incapable de l'appeler “Père” et je ne me le permettrais pas ) m'avait donné un nouvel objectif : découvrir ce qui se tramait exactement à Daggerhorn. Il s'agissait d'un petit village situé en lisière de forêt et qui faisait beaucoup parler de lui en ce moment : la présence des loup-garous était apparemment si forte là bas que les Red ridding Hood avaient du intervenir. J'étais envoyé pour donner un rapport complet régulier sur la situation... Cette histoire devait rester au niveau de ce village, et devait en aucun cas devenir un problème national. Tous les moyens étaient permis, et Chris et moi avions trouvé comment nous intégrer : nous étions deux meilleurs amis qui voulaient se rendre en ville quand nous nous sommes faits attaquer par des brigands. Perdus, nous avons couru et continué notre route au hasard jusqu'à arriver à Daggerhorn. Alors que nous devions quitter le village, nous serions resté par affection pour les habitants...

Ainsi, pour tout le monde, nous sommes deux jeunes venant du Nord qui avaient eu en tête l'idée de faire carrière à Londres... Et oui, jouer la comédie... Tel est mon métier. Et tout le monde y croit.

Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ★ Shakespeare J. McCartney ★ I could be the King. Sam 7 Mai - 21:34

Moi je dis quelle originalité dans ton pseudo n'est ce pas Siffle
Revenir en haut Aller en bas








Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ★ Shakespeare J. McCartney ★ I could be the King.

Revenir en haut Aller en bas