Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Dim 6 Nov - 0:48

Le moment tant attendu de démasquer les créatures du Malin étaient venu. Une joie pernicieuse coulait dans les veines du Père Salomon, sachant qu'il allait être le maître de ce jeu, manipulant ces êtres viles qui se pensaient à tord égal à lui alors qu'ils n'étaient que des craquelures du genre humain. Aujourd'hui, il avait décidé de s'attaquer à ceux qui se pensaient insoupçonnables et intouchables, ceux qui se pensaient hors de danger parce qu'ils avaient un quelconque pouvoir dans ce village, les soi-disant nobles de ce petit village de pouilleux. D'un pas alerte, sa cape battant dans le vent, il se rendait à la demeure de Rafael Kane, jeune homme un peu trop prétentieux, sombre et solitaire pour ne pas figurer sur son brouillon de liste de suspect. Il avait envoyé préalablement une lettre par un jeune coursier, idiot, pour lui faire part de sa visite, nullement de courtoisie, lui ayant expliqué clairement ses attentions et que, bien sûr, il ne pouvait refuser de l'accueillir chez lui s'il ne voulait pas passer le fameux test avant l'heure...

Frappant trois coup puissant et autoritaire, un valet lui ouvrit la porte et sans plus de cérémonie, il entra regardant d'un air critique ce simulacre de manoir bien loin du faste du palais royal. Posant par réflexe sa main sur le pommeau de son épée d'argent, Il se campa dans le vestibule attendant que ce vermisseau qui se sentait pousser des ailes parce qu'il avait quelques écu dans son coffre daigne l'accueillir. Que l'interrogatoire courtois commence...


Dernière édition par Père Salomon le Dim 20 Nov - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Lun 7 Nov - 21:23

La lettre ne m'avait guère enchanté. Je n'aimais pas recevoir des gens chez moi, encore moins lorsqu'ils se permettaient de s'inviter sur le seul prétexte d'un interrogatoire bien inutile. Cependant, je n'avais pas le choix, comme il le faisait si bien remarquer. Je n'avais nulle envie de devoir m'aventurer à l'église ou de toucher de l'argent et je n'avais pas d'excuses potable pour lui refuser l'entrée. Ainsi, tout ce que je pouvais faire, c'était attendre son arrivée, bien installé dans mon salon. Ma jeune épouse était assise face à moi mais ne parlait pas, j'avais exigé le silence. Je me contentais d'alimenter le feu de temps à autre.

Mon valet alla ouvrir à ma place lorsqu'on cogna. Peu m'importait que le père Salomon soit l'envoyé du roi, ici j'étais le plus riche, ici j'avais une des plus belles maisons. Je n'allais pas me lever pour qu'un être insignifiant puisse essayer de me dominer dans mon propre domaine. Le vestibule donnant sur le salon, je le vis s'avancer et lui fis signe de venir me rejoindre. Un siège était près pour lui près du foyer.

- Bienvenue mon Père. Vittoria, vas chercher un thé pour notre invité et laisse-nous par la suite.

J'attendis en silence que mon épouse s'exécute. L'homme était vieux. C'était étonnant qu'on l'envoie lui pour chasser des bêtes si puissantes. Il devait bien y avoir une raison ; je ne devais pas le prendre à la légère. Pour autant, je n'arrivais pas à me sentir menacer par lui. Je l'observais tout simplement et lorsque Vittoria revint pour poser les tasses sur la table en bois, je la congédiai d'un geste impatient. Je pris une tasse que je portai à mes lèvres.

- À votre succès.

Et au mien.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Dim 20 Nov - 18:11

Il refusa la tasse de thé. Ce n'était pas son genre de boire, n'importe quoi, durant son service. Lorsque son hôte porta sa tasse à ses lèvres, portant un toast à son succès, il se contenta d'hocher la tête, raide comme la justice. Il regarda son hôte boire avant de se décider à attaquer. Cette maison, tout ce luxe ostentatoire, toutes ces manières, cette courtoisie extrême, tout ceci cachait quelque chose. Quoi ? Le Père Salomon se faisait droit de le découvrir. Si, pour cela, il devrait détruire le masque étincelant de ce Rafael Kane, le mettre à nu émotionnellement, fouiller dans son passé, mettre à jour sa véritable nature, il le ferrait. Et sans le moindre état d'âme.

« Je n'ai pas pour habitude de boire à quoi que ce soit, ce n'est pas pour moi. Dites-moi, Monseigneur, d'où vous vient une si charmante épouse ? On en trouve peu, voir prou, en Angleterre. »


Aucune femme anglaise, qu'elle soit noble ou roturière, n'est aussi soumise. Alors... Soit elle est étrangère, soit il y a quelque abusions de pouvoir. Quel pouvoir ? Celui de la ceinture ou celui du charisme des Loups Garous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Jeu 24 Nov - 0:23

En hôte attentionné, j'inclinai la tête. Très bien, ainsi peut-être n'aurais-je pas à jouer la comédie devant lui. Je n'aimais pas être courtois, mais la vie primais sur mes envies. Cependant, s'il se permettait d'être bourru - car il était normal que l'hôte donne à boire, et normal que le visiteur trempe au moins ses lèvres dans la boisson offerte - alors je pouvais me permettre d'être sec. Je voulais écourter l'entretien le plus possible, c'était un fait. J'avais d'autres chats à fouetter, m'occuper d'un vieil homme qui n'avait probablement plus toute sa tête, c'était une perte de temps.

- Vittoria est Italienne, pour tout vous dire. J'ai sauvé sa famille de la faillite, en échange de quoi ils m'ont offert leur si charmante fille.

Je me permis un petit sourire. Ça, c'était l'histoire générale, le but était d'un tout autre genre. Il n'avait pas besoin de le savoir, cependant et je n'avais aucune envie de lui raconter le pourquoi du comment. Aux yeux de tous, Vittoria était ma jeune épouse charmante et attentionnée. Il n'y avait rien de plus à ajouter.

- Vous aimeriez peut-être en avoir une également ? Un peu de chaleur dans le logis, ce n'est jamais mal.

Je me doutais qu'il n'en voudrait pas, mais ce que j'espérais c'était qu'il coupe court à cette discussion et laisse les civilités de côté. Allez, raconte-moi les raisons de ta venue, il vaut mieux ne poser qu'une question et que ce soit la bonne que de s'égarer sur divers chemins tous plus torturés les uns que les autres.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Jeu 24 Nov - 17:39

Ainsi elle était Italienne. Le Père Salomon déclina l'offre de son hôte d'un geste sec. Ce n'était pas dans ses vœux de prendre épouse, bien que, aujourd'hui, les hommes (et femmes !) pratiquant cette profession eût droit de fonder des familles. Très peu pour lui. Ainsi donc, cette timide obéissance lui venait de nature. Bien, voilà un point d'éclairci. Venons-en au fait maintenant. Plus vite il mènerait son interrogatoire, plus vite il quitterait cette demeure qui puait le luxe et la corruption à plein nez. Savait-il, l'ignorant, que la luxure était un des Sept Pêchés punis par l'Église ? Il pourrait, s'il le voulait, jeter ce misérable vermisseau aux cachots, voire sur le bûcher.

« Vous n'êtes pas sans savoir que, si je me présente devant vous aujourd'hui, c'est dans le but de traquer les Loups-Garous de ce village. J'aurais, pour ce faire, quelques petites questions à vous poser. Vous rendez-vous souvent à l'église ? » Question qui s'imposait. Même s'il était difficile de vérifier, un mensonge se voyait assez souvent. Surtout pour une question aussi cruciale. Le Père Salomon, sans se vanter, arrivait assez bien à discerner les mensonges : les petits signes du visage, la voix qui tremblait légèrement, les regards fuyants... Il en avait confondu plus d'un de la sorte. Et s'ils n'étaient pas tous Loups Garous, ils étaient sorciers, rebelles ou pêcheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Lun 28 Nov - 4:41

Règle numéro un : la meilleure défense est l'attaque. À sa question, je ripostais par une autre question. Et ainsi de suite, jusqu'à arriver au but que l'on s'était fixé. La plupart des gens adoraient parler d'eux-mêmes ; un compliment, une question de l'ordre du privé - mais pas trop - et ils s'en donnaient à coeur joie. Ne restait plus qu'à hocher la tête et à prendre un air affligé lorsque le ton montait. Facile, en somme. J'espérais le déstabiliser en lui parlant de femmes, mais cela échoua lamentablement. Dommage, ça aurait pu être drôle. Pour oublier cette idiote de Vittoria, tous les moyens étaient bons et les vieux comme lui avaient souvent de l'expérience. Je me contentai de sourire encore une fois.

- À vrai dire, monsieur, j'ai bien peur de ne pas avoir le temps de m'y rendre. Vittoria y va souvent et mes pensées l'accompagnent, je prie pour moi seul. Le Seigneur sait qui je suis et je ne dois rien à personne.

Ça et le fait que je n'avais pas envie de mourir subitement pour être entré dans un lieu sacré. ll n'avait pas besoin de le savoir cependant. Je portai ma coupe à mes lèvres, ne quittant pas l'homme du regard. De toute façon, j'étais noble et les nobles ne s'abaissaient pas devant le petit peuple, quelqu'il soit.

- Je m'y rendrai bientôt, si cela peut vous rassurer. Ce n'est pas par manque d'intérêt que j'évite d'y aller, c'est simplement qu'avec une terre entière à gérer, vous comprenez...

Il valait peut-être mieux en mettre plus que pas assez. Je n'avais pas du tout l'intention de m'introduire à l'Église, mais cela pouvait le faire patienter un instant. Le temps que je trouve autre chose, un stratagème - ou qu'Erwan le mette dehors, bon sang. Il était le chef, il devait agir comme tel.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Lun 19 Déc - 11:52

Il hocha sèchement la tête. Il ne le quittait pas des yeux, épiant le moindre de ses gestes, la moindre de ses expressions. Ici tout n'était que luxe et corruption, il ne cessait de se le répéter toutes les cinq minutes, c'en était à se rendre malade. S'il n'était pas coupable d'hérésie en étant une de ces maudites créatures, il était coupable de péché. Sa dernière phrase l'interpella. Certes, des nobles il en avait déjà rencontré toute une armée à plusieurs reprises, mais que faisait un noble dans un village aussi misérable qu'ici ? À vouloir s'établir ici, il ne valait pas plus, pas moins que ce ramassis de pourris.

« L'administration est un travail fastidieux et fort complexe. Cependant, que fait un noble tel que vous dans une contrée aussi... recluse ? » Il avait mit toute la haine et le dégoût que lui inspiraient les gens de ce village dans ce simple mot "recluse". Tout en le scrutant dans yeux, il enregistra le son de sa voix, neutre et noble ; il mémorisa l'expression de son visage, digne et hermétiquement fermé. Le Père Salomon avait affaire à quelqu'un de sûr de lui, quelqu'un qui ne se laissera pas facilement intimidé. De toute façon, ce n'était pas le but du prêtre, il cherchait juste des signes, des indices qui justifieraient ses soupçons. S'il trouvait ces indices, il se verrait obligé d'en informer cet Erwan Dickinson (il était bien forcé de se plier à sa volonté s'il tenait à rester dans ce village afin de mener à sa mission à son juste terme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane Lun 19 Mar - 1:21

Je souris légèrement. S'il ne m'était pas sympathique, au moins il comprenait mon dégoût envers les petites gens. Ce qui m'amusait, c'était que je ne savais pas s'il jouait un rôle pour m'attendrir ou s'il détestait réellement ce village. Je penchais pour un mélange des deux. Qui, venant de la grande ville, pourrait apprécier une si petite contrée ?

- Écoutez...dans une grande cité, je ne suis qu'un noble parmi tant d'autres. Ici. je suis un homme parmi les fourmis.

Sourire arrogant. Vérité blessante, je suis plus grand, plus grand que lui également. D'ailleurs, je n'ai plus le temps de lui parler. Qu'il parte, ce pauvre idiot, il passerait dix ans dans cette maison qu'il ne découvrirait rien.

- Maintenant, puisque nous en parlons, je suis au regret de vous laisser. Je dois m'occuper des mes...affaires. Mon épouse doit être dans les parages, si toutefois vous décidiez de rester.

Mais, avouons-le, ce serait fortement indécent.
Revenir en haut Aller en bas








Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Sujet personel - ft, Rafael Kane

Revenir en haut Aller en bas





Page 1 sur 1