Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres



Aller à la page : Précédent  1, 2




DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Lun 19 Sep - 20:08

Après son petit discours, il se tut, regardant ces pauvres villageois. Seul le silence accueillit ses paroles. Il le goûtait avec délectation. Voilà, la situation était posée, il les sauverait. Et puis un éclat de rire tonitruant le fit froncer les sourcils. Qui ? Qui se permettait de se moquer ouvertement de lui ? Qu'il se montre ! et il en sera châtié. L'individu ayant osé se montrer irrespectueux se montra, fendant la foule, sa cape rouge flottant derrière lui. Un de ces Red Riding Hood. Le Père Salomon aurait dû parier. Il serait riche.

Salomon n'écouta pas vraiment la tirade de l'hurluberlu, se drapant dans sa noblesse et sa dignité. Alors comme ça ce prêtre de pacotille se prétendait le chef ici ? C'est ce que nous allions voir. Salomon s'avança vers l'homme, la main sur la garde de son épée, l'air hautain et le regard noir. Si cet homme était réellement le chef ici, ce dont il doutait fort, il aurait dû savoir qu'on se présente d'abord avant de parler et de critiquer les autres. On décline son nom et son titre, comme à la cour de Sa Majesté.

« Si Notre Père ne s'est pas donné la peine de vous parler, c'est que vous n'êtes pas digne d'exercer ce noble art qu'est la Chasse des Loups Garous. Une preuve ! Une preuve tangible et irréfutable que seul ceux ayant reçu leur enseignement de Dieu Lui-même sont en mesure de se faire appeler Prêtres ! — Il se redressa dans toute sa grandeur, promenant un regard triomphant sur l'assemblée rassemblée devant lui. Puis il vrilla son regard dur sur le misérable être devant lui. — Je n'ai pas besoin de votre aide. Personne ici n'a besoin de vous. Ces pauvres gens simples et étriqués d'esprit n'ont besoin que d'une seule chose : moi. Vous n'êtes pas mieux qu'eux, vous êtes pas plus intelligent. — Un autre fieffé menteur l'avait rejoint. Il détourna son regard. Ils n'étaient pas dignes qu'il les regarde. Il préféra embrasser du regard l'assemblée qui, muette, avait suivit l'échange. — Petites gens, vous ne vivrez plus dans l'ignorance et la peur. Placez vos maigres et obscurs espoirs en moi, je vais vous guider vers Sa Lumière divine ! Je vais vous sauver ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Lun 19 Sep - 20:29

L'homme s'approcha d'Erwan, et je ne pus m'empêcher de froncer les sourcils pour la première fois depuis longtemps (ce n'est pas dans mes habitudes, je préfère la bonne humeur). Mais cet homme était insupportable. Ce côté snob qu'il dégageait puait l'infection, il avait l'air d'une bactérie coriace : mauvaise et dure à anéantir. Or il fallait si nous ne voulions pas qu'il réduise à néant les progrès que nous avions faits ces derniers temps. Répondant à Erwan en se redressant, il n'afficha que du ridicule... Pendant que moi, je n'affichais que du dégoût. Merci monsieur... Bienvenue à Daggerhorn... Faites comme chez vous...

Une fois qu'il eut finit de parler, je passai ma main sur mon visage. On était pas sorti de l'auberge avec un demeuré pareil... Il y croyait vraiment à ce qu'il disait, il ne s'agissait pas d'une blague ! Comment pouvait-on croire qu'on était envoyé de “ Dieu ” ? N'importe quoi. Cet homme m'exaspérait tout en me faisant rire... quel paradoxe. Ou pas. Je ris un peu en le regardant s'adresser à la foule. Honnêtement... Je crois bien que la majorité nous faisait plus confiance à nous, même si beaucoup avaient perdu foi...
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Lun 19 Sep - 20:42

Et il ouvrit la bouche. Honnêtement il aurait mieux fait de se taire et de s'écraser parce là c'était trop. Je ne pouvais pas le laisser dire ça. MAIS POUR QUI SE PRENAIT-IL !? Je sentais les doigts d'Harry se resserrer sur mon poignet, de même pour les doigts de Robyn sur mon épaule (arrivé il y a quelque peu). Mon sang ne fit qu'un tour, je me sentis fulminante de rage. Que je sois une fille ou pas, que ce soit ma place ou pas, j'en avais rien à faire. Je me dégageai d'un geste sec et m'approchai de cet abruti, non ce crétin, d'un pas rapide et rageur. Je me collai presque à deux centimètres de son nez, le fusillant du regard. Si je pouvais le tuer, je le ferrai.

« Pour qui vous prenez-vous pour oser nous traiter ainsi !? Vous arrivez, nous vous accueillons sans hostilité, et ce que vous faites est de nous dénigrer !! Nous ne sommes pas nobles, nous ne venons pas de la cour de SÂ MÂJESTÉ, D'ACCORD ! Nous ne sommes pas aussi empâtés que vous par la bonne chair, D'ACCORD ! Nous travaillons la terre pour manger, nous élevons nos cochons pour survivre, D'ACCORD ! Mais ici, les femmes ont cinquante fois plus d'habileté que vous ! Les hommes sont cent fois plus courageux et plus robustes que vous ! Les Red Riding Hood ont le mérite d'avoir la foi en leur travail et de nous apporter un véritable espoir ! Alors retournez dans votre carrosse et dans votre cour royale, retournez mentir et traiter les braves gens comme la boue sous vos bottes, MAIS NE NOUS TRAITEZ PLUS JAMAIS DE LA SORTE ! »

Je fulminai littéralement de rage. C'était trop. Trop énorme pour le laisser nous trainer ainsi dans la boue. J'avais le sentiment d'avoir parlé au nom de tout le monde, même si certains l'auraient fait avec plus de diplomatie et plus d'habileté que moi. J'avais hurlé sur la fin, n'en tenant plus. Je n'étais pas du genre à rester impassible alors qu'un village entier, mon village, habité par des gens pleins de valeurs nobles, venait de se faire rabaisser à... à rien de plus que de la merde.


Dernière édition par Destiny S. Blacksmith le Mar 27 Sep - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Lun 19 Sep - 21:45

Je sortais de l'auberge, tout simplement. La discussion semblait vive, mais pouvait-elle m'intéresser ? Je vis Erwan s'avancer pour parler, j'en vis d'autres dont j'ignorais les noms s'adresser au nouvel arrivant. Sans émotions. Je vivais avec le chef des prêtres sans lui parler à un autre moment que les soirs de pleine lune. Il était un homme de bien sans doute, mais je n'allais pas lui porter assistance. Ses enfants n'étaient pas là pour ça.

J'aurais passé mon chemin s'il n'avait pas blasphémé. S'il n'avait pas parlé en Son nom vénérable comme s'il pouvait se l'approprier. C'est la seule et unique raison pour laquelle je fis volte-face, me dirigeant à pas soutenus vers mon chef. Il parlait comme un inconscient également, mais le péché de l'incroyance était moins grave que celui du blasphème. L'un menait aux limbes, l'autre en enfer. Ma cape rouge se mêla à celle d'Erwan et je m'arrêtai, pas hostile, mais le visage fermé.

- Bien piètre représentant de Notre Seigneur est celui qui croit pouvoir le représenter. Nul mortel ne devrait se vanter de Le comprendre. Nul mortel ne devrait croire qu'il est meilleur que ses semblables ou que Lui.

Je sentais que je n'allais pas apprécier l'homme. Je n'allais certainement pas travailler de concert avec lui, cela était certain.

- Vous avez en commun avec les loups de croire que vous pouvez être à Sa hauteur. Prenez une autre route avant qu'il ne soit trop tard.

Sans plus attendre, je retournai de là où je venais, marmonnant mes prières pour me protéger de sa mauvaise influence.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 158




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Mar 20 Sep - 13:48

Oui, Jack avait raison. Il finit en disant que cet homme annonçait la fin d'une époque, le début d'une autre. Et nous n'allions pas vraiment aimer. Il reprit alors et je crus rêver. Il se foutait de nous la ? Il nous insulter littéralement. Il avait pas peur lui, vraiment pas. Et Destiny encore moins. Elle lui sauta presque dessus lui retournant ses mots et l'insultant. Me tournant alors vers Jack, je le regardais avec un regard sombre.

— J'espère pour nous tous que Harry va la calmer ... Je n'ai pas vraiment envie de la voir accuser d'être une louve...

Sous entendu que si elle venait à être attrapé, il se pourrait que l'on soit menacé d'une quelconque façon.

— Il va falloir être réellement plus vigilant ...

Mais ca, il le savait, c'était surtout une remarque à moi-même. J'avais plus ou moins Erwan à dos et ne pas faire de gaffe était chaud, mais si l'on devait réellement se méfier de tout à cause d'un RRH retords qui instaure des loi pas possible ... La vie allait-être cool à Daggerhorn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Mar 20 Sep - 17:25

Je ne fis attention à rien, car mes nerfs s'étaient remis à brûler d'un feu plutôt mauvais. D'un feu qui pouvait détruire tous les organes. Un feu de colère. D'abord, cet homme avait tendance à me titiller en cette période très nerveuse que je traversais... J'avais passé une mauvaise journée... Il ne faisait qu'en rajouter. Mais SURTOUT, il y avait DESTINY qui a osé se détacher de notre emprise (avec Robyn) pour riposter. Qu'avait-elle dans le crâne ? Était-elle idiote ou impulsive ? En cette seconde, je me surpris à hésiter !

Je tendais le bras et la ramenais près de nous, les sourcils froncés. « Destiny ! Tu veux qu'on nous prenne pour des loups ?! », lui dis-je en serrant son bras et la regardant dans les yeux. Décidemment... Ne pouvait-elle pas rester à sa place comme tout le monde ?! Non, mademoiselle devait s'avancer, l'ouvrir de manière à ce qu'on doute d'elle, et du coup de nous. Je ne fis même pas attention au plus croyant des RRH qui avait pris la parole. Toute ma concentration était mise sur ma soeur que je décidai de surveiller de manière à c qu'elle évite de nous faire honte encore une fois.

Elle l'avait suffisamment fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Mar 20 Sep - 21:53

Alors que je venais à peine de donner mon avis à Sixte, le prètre reprit la parole faisant un long discours encore plsu pompeux que le premier et d'autant plus irritant. Cela me faisait grinçer des dents et je n'étais pas le seul. Comme je mis attendé Destiny sortit de ces gongs, criant vertement ces quatres vérités à ce vieux schnock me faisant soupirait légèrement, me demandant pourquoi elle s'embarquait toujours dans des histoires pas possible. D'ailleurs, j'avais jamais compris sa fascination pour les loups alors qu'elle n'était même pas au courant que j'en étais un, sauf que la c'était elle qui risquait d'être prise pour une louve. Sixte semblait partagé ma pensée puisqu'il me dit à peu près la même chose, me devançant même dans ma pensée sur le fait que Harry la calme car cela ne pourrait nous apporter rien de bon. J'espèrais que pour une fois, elle calemrait ses ardeurs car si elle prise pour une louve son entourage le sera aussi, et je faisais partie de son entourage proche, très proche même. Je grognais mon assentiment à Sixte, alors qu'il faisait que répéter une fois de plus que nous allions devoir être prudent mais mieux valait le répéter car des RRH et un mégalo sur les dents ça sent toujours le roussit pour les loups...

Un RRH vient alors faire son petit sermon fanatique, juste après que Destiny est piquée sa crise de nerfs. Il me semblait vraiment étrange celui-la... mais je ne m'y attarda pas, regardant Harry intimait à Destiny de se calmait. Prions pour qu'elle l'écoute sauf que Dieu n'a jamais vraiment eut l'air de m'écouter. Je m'accroupis sur le rebord du toit, posant mes coudes sur mes genoux attendant la suite car il était certain que cette scéne historique dans Daggerhorn allait encore avoir quelques rebondissements. Parlant pour Sixte, je dis:

" Il va falloir que tu sois encore plus prudent Sixte que moi, tu vis chez un RRH et ils vont être sur les dents... Je ne voudrais pas te perdre à cause d'un type comme lui qui sème la discorde pour rien"
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 158




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Jeu 22 Sep - 6:54

Harry sembla reprendre sa soeur en main, la calmant et évitant peut-être le pire. Jack s'accroupit alors avant de reprendre. M'informant que j'allais devoir être encore plus prudent que lui. Je vivais chez un RRH. D'autres venaient chez moi, ils allait-être sur les dents. Sûrement plus parano que d'habitude. Ca allait-être comique ce soir, c'était sur. Si ce n'était pas mon père qui me sautait dessus, ce serait Erwan. Il semblait bien trop énervé, bien trop tendu pour ne pas se défouler gratuitement.

Il conclut sur le fait qu'il ne voulait pas me perdre à cause d'un homme comme lui. Un homme qui semait la discorde dans le village. Un mec complètement taré qui semblait se prendre pour le fils de dieu. Non, pour son plus grand serviteur.

— Je sais ... La prochaine pleine lune va être compliqué ...

Baissant les yeux sur lui, cette constatation sonné la fin de l'ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Ven 23 Sep - 15:35

J'adressai un sourire d'amusement à Arès qui était venu se porter à côté de moi. Il n'avait pas tort, et j'imaginais bien le genre que cela pourrait donner en combat. Mouvements pompeux et inutiles, joliesse qui le sacrifierait. Amusant. Ceci dit, il avait une cape de Red Riding Hood et était donc très certainement véritablement l'un des leurs, au moins autrefois. Et s'il avait tenu, c'était qu'il était bon. Restait à savoir s'il l'était toujours. Je me tournai de nouveau vers lui alors qu'il reprenait la parole, sans jamais me départir de mon sourire cynique. Non, vraiment, il était... amusant.

Dommage, parce que son discours d'illuminé aurait pu en convaincre beaucoup plus s'il ne nous avait pas tous traités comme des moins que rien. Je voyais des visages généralement enclins à nous maudire marmonner contre lui, ce qui prouvait bien à quel point il était peu diplomate. Je le laissai tranquillement finir son petit discours, avant de rouvrir la bouche... et de me faire couper par une voix juvénile.

Seigneur.

La petite Blacksmith était vraiment folle. Je la savais capricieuse, rebelle, peu encline à obéir à ses frères et son père, mais là, tout de même, elle allait trop loin. Elle n'avait peur de rien, cependant, je pouvais lui reconnaître cela, mais il fallait clairement qu'elle apprenne la prudence. Je jetai un regard approbateur à son aîné alors qu'il la faisait reculer et posai une main sur l'épaule de l'adolescente.

- Merci, mademoiselle Blacksmith, pour nous avoir éclairés de vos lumières. Mais vous feriez mieux d'écouter votre frère désormais.

Paroles sévères en apparence, mais dont la crédibilité fut anéantie par le clin d'œil malicieux que je lui fis. Je vis brusquement Frederic approcher à grands pas et posai de nouveau mon regard bleu glace sur le nouvel arrivant.

- Je crois que voilà un de mes hommes qui saura vous expliquer parfaitement quel illogisme il y a dans votre raisonnement.

Et mon colocataire ne me déçut pas le moins du monde. Pour qui se prenait cet illuminé ? Croyait-il sincèrement que Dieu lui parlait ou bien mentait-il pour avoir plus de poids ? C'était raté.

- Et maintenant que mademoiselle Blacksmith a, je pense, résumé le point de vue de bien des villageois, et monsieur Wilde celui des Red Riding Hood, je réitère mon offre : désirez-vous une garde pour vous raccompagner jusqu'à la ville ?
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Sam 24 Sep - 9:14

L'homme nouveau venu continuait de nous toiser, l'air implacable. Il ramena sa cape contre lui en un geste théâtral et il affirma son regard transcendant. Je l'observais moi aussi, curieuse de quelles étaient ses véritables intentions envers nous. Il semblait cacher quelque chose de plus grand que ce que nous pourrions nous douter. Une femme s'interposa, et je la reconnus, Destiny. Elle semblait s'insurger contre cet homme qui nous prenait pour des moins que rien. Je ne savais pas si elle avait raison de le confronter ainsi, publiquement. Je pensais que c'était le genre de personne qui pouvait réduire votre vie à néant en une fraction de seconde. Il faudrait être plus malin sans doute. La jeune femme descendit rattrapée par Harry. Peu de temps après, un autre homme que je ne connaissais pas prit la parole, d'un ton acide. Il soutenait la jeune femme, et il parla en son nom et en le nom des villageois. Je ne savais pas si elle avait résumé le point de vue de tout le village --sans doute pas-- mais elle avait résumé le mien. Nous ne voulions pas de lui ici.

L'homme drapé de pourpre ne sembla pas plus que ça accorder d'attention aux paroles des deux intervenants, comme s'il ne voulait pas s'abaisser à un tel niveau. Une sourde colère monta lentement en moi, alors qu'il faisait comme si nous n'étions que de la vermine, incapable de comprendre quoi que ce soit, ayant besoin d'être guidés. Il reprit en prononçant des paroles qui ne m'atteignaient plus, statuant avec emphase qu'il était le seul être humain --presque plus qu'humain--à pouvoir nous sortir de cette malédiction. Je me demandais ce qu'il allait se passer, surtout lorsque l'homme avait répété son offre à savoir, l'escorter en dehors de la ville. J'avais la curieuse impression qu'il ne partirait pas de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Sam 24 Sep - 10:04

Je lisais un recueil de poésie de Guillaume Le Troubadour, duc d'Aquitaine. Je récite à voix haute un passage: «Alors brille la fleur inverse-entre falaises tranchantes et collines-quelle fleur neige gel et glace-qui coupe tourmente et tranche.»Des paroles complexes. Belle poésie je trouve. J'allais en lire un autre passage quand un grabuge dehors m'en empêcha. Qu'est-ce que c'est?

Je me lève pour regarder à la fenêtre. Un carrosse? Pourquoi un noble viendrait ici? Le noble du coin fait pas tant de manières. Il a l'air plus humble que le nouvel arrivant! Il faut que je descende pour mieux voir ce qui se passe ici. Je pris à la vas-vite ma cape. Mes longs cheveux bruns-roux fouettant l'air.

Heureusement, je réussis à me faufiler pour arriver derrière Fréderic. L'homme qui descendit de la calèche devait avoir une bonne cinquantaine, et , ce qui ma perturbe, a une cape de RRH élimée et défraichie sur ses épaules. Rien que de voir sa figure me dit que ce n'est pas un homme humble et agréable. J'avais raison.

Je pouffe. Il se prends pour qui? Le Messi? Erwan répliqua en lui disant gentiment je trouve à ce gros prétentieux de se casser vite fait. Personnellement je ne l'aurais pas dit de la même manière. Ce Père Salomon ne mérite pas son nom. Éliminer les loups seul! Mais il est taré! On n'est déjà pas capable nombreux! Mais alors lui il se prend vraiment pour l'équivalent de Dieu! Le sang de Fréderic n'a fait qu'un tour. C'était un blasphème ce que Salomon avait dit.

L'homme nous foudroya du regard. Je ris. On est susceptible monseigneur? IL va nous sauver! Hahaha! La bonne blague. Un vieux débris contre des loups jeunes et forts! Aucune chance. La petite Blacksmith se rebella. Je souris. Elle a bien raison! Je pense que les autres aussi le pense. Erwan réitéra son offre au sale prétentieux. Mais je doute qu'il partira. C'est le genre d'homme qui est coriace. A vrai dire. Il me fait un peu peur au fond. Je m'approche d'Erwan. Je le regarde genre "je veux bien m'occuper de ce sale bonhomme!". Puis je toise le seigneur.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Dim 25 Sep - 10:47

Lorsqu'il eut fini, il examina attentivement les visages des villageois. Un grand silence accueillit ses paroles. Ils accusaient le coup, ils comprenaient enfin pourquoi il était venu. Bien, cela lui faciliterait la tâche. Et puis une voix fluette se leva juste sous son nez, enragée et véhémente. Une adolescente avait levé la voix. Salomon baissa à peine les yeux sur elle, arquant un sourcil. Lorsqu'elle eut fini, une autre voix se leva. une voix sage. Celui qui venait de parler l'accusa d'être un hérétique, pire encore, il l'assimila à ces créatures du Diable, aux Loups Garous. Salomon serra les mâchoires, et se drapa dans sa dignité tandis que ce beau parleur tournait le dos.

Et celui qui s'était autoproclamé chef des Red Riding Hood de Daggerhorn parla. Il insista pour le raccompagner à Londres, sous la garde de deux de "ses" hommes. Salomon était peut être âgé, il n'était pas un vieil homme sénile, il était encore un redoutable chasseur. Il était temps pour ces villageois de le comprendre.

« Les choses ne semblent pas claires. Je n'ai pas été envoyé par Dieu, j'ai reçu mon art de Notre Seigneur. Si je suis ici c'est pour apporter Sa Paix, Sa Parole. Je n'aurais de cesse de traquer ceux qui vous tentent, qui influencent vos esprits étriqués et influençables. Croyez en moi, je suis le seul capable de sauver vos âmes de pêcheurs. Je vais fouiller partout, chercher des signes : isolement, sorcellerie, magie noire, comportement anormal, odeurs étranges... Vos maisons seront fouillées ! Vos secrets, dévoilés ! Si vous êtes innocents, ne craignez rien ! Mais si vous êtes coupables... Je jure devant le Tout-Puissant que vous serez anéantis ! — Il posa un regard lourd de menace et de sens sur l'adolescente de tout à l'heure. Puis il se pencha devant le soit disant chef. — Il y a eu de la relâche parmi vos hommes, ce qui ne m'étonne pas. Il est grand temps qu'ils apprennent à travailler avec un véritable professionnel. Les gens de ce village sont peut être simples d'esprits, vous pouvez les berner, mais moi non. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Dim 25 Sep - 14:46

Le père Salomon, rouvrit la bouche affirmant qu'il était notre sauveur, que nous devions lui faire confiance et patati et patata. La seule chose qui me révulsa c'est qu'il osa dire que nous n'étions que de simples d'esprit. A cet instant une cape rouge déchira la foule. C'était à en juger par son attitude, le chef des Red Ridding Hood et ce qu'il venait d'entendre ne lui avait pas plu. Il proposa "gentiment" au père Salomon de le raccompagner à la sortie du village. D'autres Red Ridding Hood se joignirent à lui, l'approuvant et l'un deux le plus croyant remit l'étranger à sa place, lui faisant comprendre qu'il n'était pas et ne pouvait être le représentant de Dieu. Mais alors Destiny Blacksmith s'interposa et hurla au Père Salomon qu'il n'avait pas à nous traiter comme de la boue sous ses semelles. Elle avait raison et je l'approuvais fortement mais elle n'aurait pas dû se montrer ainsi, maintenant le père Salomon avait certainement des préjugés sur elle. Heureusement, Harry la raisonna rapidement.
Le père Salomon reprit à nouveau la parole. Je pensais qu'il allait encore nous juger et finalement s'en aller. Mais non, il soutenait que nous étions des pêcheurs, que nos âmes étaient damnées.

...Je vais fouiller partout, chercher des signes : isolement, sorcellerie, magie noire, comportement anormal, odeurs étranges... Vos maisons seront fouillées ! Vos secrets, dévoilés ! ...

Je n'écoutais plus la suite. Ce que je venais d'entendre me submergeait et j'en perdais l'équilibre. Nous avions vraisemblablement affaire à un fou, mais un fou déterminé. Et ce que je comprenais pas c'était pourquoi ? Pourquoi agissait-il ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas







avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Mer 28 Sep - 16:52

Visiblement, nous ne parviendrions pas à le renvoyer si facilement. D'amusement, ce que je ressentais était passé à de l'agacement pur. Je savais très bien que sa présence ici n'était en rien voulue par le Roi ou le gouverneur de la région, qui étaient seuls décisionnaires des Red Riding Hood à venir nous rejoindre. Je pouvais choisir d'en renvoyer, demander à en avoir davantage, mais la décision finale ne me revenait pas. Cependant, j'étais systématiquement prévenu de chaque décision concernant les effectifs. Et jamais je n'avais entendu parler d'un... père Salomon.

- Je n'ai pas l'intention de disserter davantage sur qui tient son art de qui, cela ne m'intéresse pas. Je sais ce que je vaux et je sais ce que valent mes collègues, c'est tout ce qui m'importe.

Et je sais aussi que toi, l'hurluberlu en cape élimée, tu ne peux en rien garantir être meilleur que nous. En tout cas pas tant que tu ne te seras pas confronté à nos talents.

- Puisque vous tenez à rester, très bien. Les Callaway se feront certainement un plaisir de vous préparer une chambre, tant que vous la payez - en espérant bien sûr que cela ne vous dérange pas de coucher dans une auberge tenue par des âmes damnées.

Mon ton était chargé d'ironie mais je n'étais même pas sûr qu'il le perçoive.

- Cependant, je tiens à vous avertir de deux choses : premièrement, à moins qu'il y ait des soupçons valables sur une habitation, vous ne fouillerez personne sans l'autorisation des concernés. Deuxièmement, je refuse catégoriquement que vous vous en preniez à l'un de mes hommes. Je peux répondre de chacun d'eux, et si vous avez un problème, c'est à moi que vous viendrez en référer.

De toute façon, je faisais confiance aux villageois ; s'il abusait trop, c'étaient eux qui allaient le renvoyer à coups de pied dans le train, et je m'en laverais les mains. Respecter ces conditions, c'était dans son intérêt.

- Si vous acceptez ceci, alors je me ferai un plaisir de collaborer avec vous pour que vous puissiez... tirer mon art... de l'obscurantisme bassement humain dans lequel je l'ai appris. Sinon, je me passerai de votre assentiment pour vous raccompagner à la ville.

Puisque monsieur se vantait d'être le meilleur, alors je voulais bien travailler avec lui. Et si, comme disait Arès, ses actes étaient aussi vains que ses paroles... alors je me ferais un plaisir d'écrire moi-même au Roi pour qu'il vienne s'occuper de cet illuminé.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 1965




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Ven 14 Oct - 14:44

Je n'avais pas sitôt fini de houspiller l'homme vêtu d'un rouge délavé, que mes frères me récupérèrent en me tirant par le bras. Harry semblait furieux, serrant fort mon bras d'une poigne qui me faisait mal. Je cherchai à me libérer, sans pour autant le lâcher du regard, plongeant mes yeux dans les siens, le regardant avec défi. Je n'en avais rien à faire que l'on me prenne ou non pour une louve temps que cet abruti cesse de bafouer l'honneur du village. Le chef des Red Riding Hood s'approcha et parla, me faisant un clin d'œil malicieux pour approuver me paroles. Je réprimai un petit sourire de fierté, l'écoutant parler, lui et un prêtre, le plus croyant de tous les RRH du village. Lorsqu'ils eurent fini, l'étranger reprit la parole nous assurant qu'il allait fouiller partout, dénicher ce qu'il cherchait. Ses mots me firent un étrange effet, me firent frissonner. Je sentais que, malheureusement, il était diablement bon dans sa profession.

Mais le chef des RRH, son nom m'échappait puisque je ne m'étais jamais donné la peine de le retenir, reprit la parole et assura qu'aucune maison ne serait fouillée sans son accord. Je voulais le croire volontiers, jamais les RRH n'avaient manqué sur leur parole. Et puis, ils ne seraient pas de trop pour renvoyer cet étranger prétentieux hors du village. En tout cas, ses paroles sonnaient la fin de la journée, et je ne serais pas étonnée de l'entendre, lui ou l'autre hurluberlu, nous renvoyer chez nous aussi sec. Mais j'étais curieuse, et j'avais bien envie d'interroger le chef des RRH sur cet homme inconnu. Je saurais bien échapper à la surveillance des mes frères, après, pour me glisser près de lui en engager la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Dim 16 Oct - 13:30

« Je jure devant le Tout-Puissant que vous serez anéantis ! » Je regardais cet homme venu de Londres avec une mission dont le roi n'était même pas au courant. De qui parlait-il exactement en disant cela ? Pensait-il réellement ce pluriel utilisé ? Ou ne préférait-il pas plutôt un singulier, un singulier qui ne parlait pas d'un loup, mais... de moi ? L'homme à la cape rouge moins délavée, Dickinson, chef des Red Ridding Hood de Daggerhorn, lui répondit de nouveau. « Si vous acceptez ceci, alors je me ferai un plaisir de collaborer avec vous pour que vous puissiez... tirer mon art... de l'obscurantisme bassement humain dans lequel je l'ai appris. Sinon, je me passerai de votre assentiment pour vous raccompagner à la ville » Je souris, mais de façon plutôt mauvaise. Le renvoyer serait la meilleure idée, croyez-moi... Cela m'arrangerait qu'on ne lui donne pas le choix !
Je m'avançais encore un peu, prêt à lui montrer qu'il ne s'était pas trompé de village. Je poussais gentiment tous les villageois en m'excusant, avant d'arriver juste devant l'ancien conseiller du Roi. Quand il me remarqua enfin, je lui envoyais un regard lourd de sens avant de lui sourire de façon provocatrice. Je ne me laisserais pas abattre. Je sais que derrière t soit-disant mission de Dieu, tu es venu pour moi...
Tu es un homme mort. Ou presque.

Passant devant les villageois, mais sans me faire grandement remarquer non plus, je rentrais à l'auberge et regagnais ma chambre où d'un grand geste plein de colère, je balançais tout ce qu'il y avait sur le bureau au sol.
Revenir en haut Aller en bas







DISCUSSIONS : 48




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres Dim 16 Oct - 14:04

Celui qui s'était auto-proclamé chef des Red Riding Hood de Daggerhorn reprit la parole, sur un ton ironique qui déplût fortement au Père Salomon. Une auberge, tenue par une certaine famille Callaway. Voici des données fort intéressantes. L'homme poursuivit, mettant au point quelques détails : ne fouiller personne sans l'autorisation des concernés et ne pas s'en prendre aux Red Riding Hood du village. Très bien, Salomon avait enregistré mais il n'allait, en rien, changer sa méthode de travail. Bien que forcé de collaborer. D'ailleurs son interlocuteur précisa qu'il se ferrait personnellement une joie de le ramener à la Ville. Salomon n'était pas un idiot. Il allait répliquer sur un ton froid lorsqu'un mouvement dans la foule attira son regard.

Un homme grand fendait la masse de villageois pour s'arrêter au premier rang, pile devant lui. Salomon le reconnu. Shakespeare McCartney, celui qui avait ruiné sa réputation, son honneur auprès du roi. Ils s'adressèrent un regard lourd de sens avant que Shakespeare ne sourit d'un sourire provocateur. Salomon fronça imperceptiblement les sourcils tandis que son adversaire, son ennemi juré ne tourne les talons et ne s'éloigne. Salomon le suivit du regard un instant avant de reporter son attention sur l'autre Red Riding Hood. S'il était forcé de collaborer avec lui, autant retenir son nom. « Monsieur, veuillez agréer mon ressentiment. Je ne ferrai rien qui change ma méthode de travail. Je ne doute que vous puissiez répondre de chacun de vos hommes mais nous ne sommes jamais à l'abri, nous ne devons faire confiance à personne. »

Il se redressa d'un air majestueux, regarda l'assemblée, porta son regard clair sur chacun d'entre eux. Qui ? Qui était coupable ? Qui ne l'était pas ? Il le saurait bientôt, d'ici-là, il allait devoir ouvrir l'œil, retenir un maximum d'informations sur chacun d'entre eux. « Que chacun rentre chez soi. Commencez à réfléchir, à vous remettre en question. Dès demain je commencerai mon enquête. Avant la fin de l'automne, j'aurais trouvé qui est coupable et qui ne l'est pas. » Sur ce, il se drapa dans sa cape, tourna les talons et se dirigea d'un pas conquérant vers l'auberge. L'enseigne de celle-ci oscillait dans le vent. Son enquête commencerait sûrement par ses hôtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur







Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue N°2 — Sujet 1 — ft. tous les membres

Revenir en haut Aller en bas





Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2